Matériel électrique sur Internet : attention, danger

Matériel électrique sur Internet : attention, danger

Selon la répression des fraudes, six sur dix des produits achetés sur Internet présentent des anomalies et ne respectent pas les normes de sécurité. C'est le cas des petits matériels électriques.

Derrière les articles à prix cassé sur Internet, se cachent de potentiels dangers. La répression des fraudes a testé 450 produits suspects sur les sites de vente en ligne. Résultat, une guirlande sur trois présente un risque d'électrocution, voire d'incendie.

Toute l'info sur

Le WE

Encore plus alarmant, 87% des adaptateurs électriques sont dangereux. Franck Jossien, enquêteur qui a participé à l'étude, nous donne quelques conseils. Règle numéro un, se renseigner sur le vendeur. Généralement, il suffit d'aller dans les conditions légales de ventes ou infos légales. En tapant son nom sur les moteurs de recherche, on peut trouver diverses informations.

Après avoir été trompé par des sites Internet peu scrupuleux, les clients sont nombreux à revenir dans les magasins. Dans l'Hexagone, les vendeurs sur Internet ont pourtant les mêmes obligations de sécurité que les commerces physiques. Lorsqu'un produit est jugé, non conforme, le site a 48 heures pour le retirer de la vente. Mais le mal est souvent déjà fait et il reste difficile de remonter jusqu'au fabricant, situé en majorité en Asie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.