Montagne : en l’absence de remontées mécaniques, les ventes de raquettes explosent

Montagne : en l’absence de remontées mécaniques, les ventes de raquettes explosent

Pour ceux qui ont quand même choisi la montagne, il n'y a pas de remontées mécaniques cette année. Mais d'autres activités se sont développées, notamment les balades en raquettes. Les ventes explosent.

C'est un petit craquement qui résonne dans le silence de la montagne. Le plaisir de faire sa trace, de flotter sur la neige. À 1 500 mètres d'altitude, dans une station privée de remontées mécaniques, les raquettes à neige ont envahi les sentiers. Un engouement qui a pris de court les commerçants.

Toute l'info sur

Le 20h

Depuis novembre, les ventes ont progressé de 60%. À Manigod, un loueur a dû augmenter son stock en urgence. "On essaie de satisfaire tout le monde, en prenant des réservations pour que tout le monde soit sûr d'avoir leurs raquettes", a expliqué Franck Allin, gérant d'un magasin de sport dans la commune.

Ce retour de la raquette a permis de créer des emplois. À Annecy, chez le leader français du secteur, les chaînes de production tournent jour et nuit. Du jamais vu. "On a une explosion en France, une explosion en Europe, une explosion en Amérique du Nord", a indiqué Philippe Gallay, PDG de TSL Outdoor.

"Chaque jour, on prend une quantité de commandes qui est quand même phénoménale. Ces dernières semaines, on prenait à peu près 10 000 paires de commandes par jour, alors que nous en production, on arrive à monter à 2 000 ou 3 000 paires", a précisé Maxime Panisset, responsable de production de TSL Outdoor.

Pour répondre à la demande, l'entreprise a embauché 90 intérimaires. Parmi eux, des moniteurs de ski au chômage. Et pour séduire encore plus de vacanciers cet hiver, certaines entreprises misent sur l'innovation. Dans la Loire, la société EVVO vient de lancer un modèle en forme de chausson.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.