Paiement fractionné : face au succès de ce mode d'achat, les autorités envisagent de réglementer

Paiement fractionné : face au succès de ce mode d'achat, les autorités envisagent de réglementer

VIGILANCE - Le paiement fractionné est de plus en plus souvent proposé aux clients au moment de faire leurs achats. Avec l'explosion du commerce en ligne, renforcé par le Covid, ce phénomène se développe avec force. Les autorités redoutent une hausse du taux de surendettement.

Vêtements, jeux vidéo ou encore appareils électriques… le paiement fractionné est de plus en plus utilisé pour régler des achats du quotidien. Dans certains magasins, ce mode de règlement est même disponible pour payer les fournitures scolaires. "Si on doit prendre une calculatrice, le sac, l'agenda... Ça monte vite", justifie la directrice d'un commerce, devant les caméras de TF1 (vidéo en tête d'article). "En une fois, ça n’impacte pas le budget de la même façon que divisé par quatre. Il n’y aura pas de problème à la fin du mois", met en avant un père de famille, qui a pu s’offrir une nouvelle guitare grâce à cette possibilité.

Toute l'info sur

Le 20h

Que ce soit en magasin ou sur internet, de plus en plus de sociétés proposent d’échelonner le règlement. En 2020, un tiers des Français y a eu recours et ce marché en pleine expansion devrait continuer à s’accroître dans les années à venir.  Ce succès s’explique notamment par le fait que ces mini-crédits sont bien moins contraignants qu'un crédit à la consommation classique. "Vous n'avez pas besoin en tant que consommateur de remplir un dossier de crédit. C'est aussi pour ça que cette solution est plébiscitée par les clients. C'est extrêmement simple d'y recourir", souligne Jean-Pierre Viboud, directeur général de la banque en ligne Oney.

Ça aide à augmenter le montant de notre panier- La gérante d'une boutique de prêt-à-porter

Un mode de règlement également rentable pour les commerçants. "Au départ, les clientes étaient venues pour une pièce. Donc sachant qu'il y a cette facilité de paiement, elles vont repartir avec deux ou trois pièces. Forcément, ça nous aide aussi à augmenter le montant de notre panier", met en avant une gérante de boutique de prêt-à-porter. 

Lire aussi

Mais si les frais sont marginaux lors du paiement, des pénalités peuvent s’ajouter en cas de délai de remboursement des échéances. De plus, la solvabilité du consommateur n’est pas analysée et la présence éventuelle d’autres paiements fractionnés n'est pas non lus vérifiée. 

Pour ces raisons, les autorités redoutent que cela ne débouche sur une hausse de taux de surendettement. La France comme l’Union européenne étudient la possibilité de renforcer les exigences d’engagement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.