Plus 500 euros en moyenne : la hausse de la taxe foncière passe mal à Contrexéville

Plus 500 euros en moyenne : la hausse de la taxe foncière passe mal à Contrexéville

COLÈRE - Les habitants de Contrexéville ne comprennent pas la décision du conseil municipal d’avoir augmenté le taux de taxe foncière de 200%. Le maire explique les raisons de cette hausse.

Ce n’est pas une faute de frappe. À Contrexéville, le taux de taxe foncière a bel et bien augmenté de 200%. Les habitants de cette petite commune des Vosges veulent donc faire entendre leur colère en affichant des pancartes "À vendre : non à l’augmentation". Ils ont également mis en place une pétition citoyenne qui a rassemblé plus de 400 signatures. 

Toute l'info sur

Le 13h

Les propriétaires sont révoltés. "Ça impacte quand même le budget. 360 euros de plus d’un coup, on n’est pas contents du tout", lance une retraitée dans le reportage en tête de cet article. Les riverains se sont réunis pour protester contre cette hausse qui, en plus des autres charges, leur donne le tournis. "Entre le remboursement du crédit de la maison et de la voiture, la taxe foncière et la taxe d’habitation, ça fait beaucoup", énumère une habitante de Contrexéville. "Vous trouvez ça bien vous qu’on vous prenne 400 euros sur une retraite ?", questionne l’un d’entre eux.

Un total de 7974 euros pour Philippe

L'addition est particulièrement salée pour Philippe, propriétaire d’une maison, d’un hôtel et d’un cabinet médical. Pour lui, c’est la triple peine. "J’ai une augmentation de 2624 euros, ce qui me fait un total de 7974 euros", a-t-il calculé. "Ça fait beaucoup, j’aurais préféré qu’il y ait une augmentation tout doucement, qu’il y ait 10%, 20%, 30% sur plusieurs années", ajoute-t-il.

Lire aussi

Cette forte hausse de la taxe foncière s’explique par le fait que la mairie a lancé un plan d’investissement sur cinq ans pour restaurer la ville. Le maire, Luc Gerecke, ne regrette pas sa décision visiblement impopulaire. "Nous avons les voiries communales qui n’ont pas été retravaillées depuis plus de trente ans, nous avons des travaux à faire sur les bâtiments scolaires, sur d’autre bâtiments publics également. On sait que c’est un effort important demandé mais ce que je demande, c’est d’être jugé à la fin du mandat", explique-t-il. Malgré le mécontentement des habitants, la municipalité a été claire, il n’y aura pas de retour en arrière. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.