Premier bilan décevant pour les soldes d'été

Premier bilan décevant pour les soldes d'été

Pour l'instant, les soldes d'été n'ont pas rencontré le succès escompté. Comment expliquer ce mauvais bilan ? Nos journalistes sont allés à la rencontre des commerçants pour y voir plus clair.

Depuis le 30 juin, Kraft Déco à Chartres, affiche en grand ses promotions. Pourtant, dans les allées, les clients que nous avons rencontrés n'ont pas vraiment la fièvre acheteuse. Et cela se ressent à la caisse. Dans ce magasin de décorations, on constate une baisse de 20% des ventes sur la première semaine des soldes par rapport à 2019. Sofia Leal-Bessa, la gérante, s'attendait à ce qu'il y ait beaucoup plus de monde qui fasse les soldes. Une large majorité de commerçants de Chartres partage ce mauvais bilan. Mais comment l'expliquer ?

Toute l'info sur

Le 20h

Pour Clémence Bigot, responsable du magasin de prêt-à-porter La Curieuse à Chartres, c'est d'abord parce que les promotions sont plus nombreuses et le confinement n'a fait qu'accélérer cette tendance. Et puis il y a l'influence de la météo. Elle n'a pas été clémente ces derniers jours. Et dans le secteur de l'habillement, cela a des conséquences.

Pour certains, ce n'est pas le soleil qui va faire revenir une partie de la clientèle perdue. C'est le cas pour le magasin de mode Princesse Lala. Selon la gérante, Alexandre Perez, les gens sont partis beaucoup plus tôt en vacances cet été 2021. Sans oublier les touristes qui ne sont pas revenus en masse. À Paris comme à Chartres, les boutiques de quartier souffrent aussi de la concurrence d'Internet. Certains géants du commerce en ligne avaient lancé des promotions juste avant les soldes.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.