Produits allégés : une fausse bonne idée ?

Produits allégés : une fausse bonne idée ?

NUTRITION - Ils reviennent en force chaque année au moment de l'été, les produits allégés sont de plus en plus nombreux dans les supermarchés. Mais sont-ils vraiment efficaces ? Et sont-ils bons pour la santé ?

Moins caloriques, moins salés, moins sucrés... Les promesses sont nombreuses sur l'emballage et la gamme des aliments proposés variée. En tête, les produits laitiers comme les yaourts, le beurre ou la crème, mais aussi des denrées qu'on n'imaginerait pas rendre plus légères comme des chips, des biscuits, des bonbons. 

Un marketing redoutable pour soulager la conscience des amateurs de malbouffe. En témoigne les consommateurs interrogés par TF1 dans la vidéo en tête d'article. "Je sens que c'est moins sucré donc je culpabilise moins", confie une jeune fille. "Je fais du sport et je me dis que c'est peut-être mieux niveau calories", déclare une autre. "Ce sont des produits qui sont allégés donc on peut en manger plus", affirme une dernière. Comme elles, un Français sur quatre consomme ces produits dit allégés, mais le sont-ils vraiment ? Sont-ils bons pour la santé ? 

Toute l'info sur

Le 20h

Comme cinq millions de Français, Alixe Bornon est diabétique. Il y a quelques années, elle n'achetait que des produits allégés, mais elle a vite déchanté. Rapidement, la jeune femme a compris que moins de sucre signifiait souvent plus d'édulcorants - des additifs alimentaires utilisés pour donner une saveur sucrée aux aliments, comme l’aspartame utilisé notamment dans le coca zéro - dont les effets sur l'organisme sont controversés, notamment pour les personnes diabétiques.

Autre problème, le terme allégé doit être entendu pour un ingrédient en particulier et pas pour l'ensemble du produit. "Je me disais que si c'était allégé en gras, c'était aussi allégé en sucre. Alors qu'en réalité, non", témoigne la jeune femme. Selon la loi, un produit est dit allégé si la teneur d'un nutriment est réduite de 30% par rapport au produit classique, mais libre au fabricant de choisir entre sucre, sel ou matière grasse. 

Moins de gras et de sucre, mais plus d'additifs

L'association de consommateurs Foodwatch a comparé dix mayonnaises classiques avec leurs versions allégées. Le résultat est saisissant. La mayonnaise classique contient environ 1,3 gramme de sucre contre 4,9 grammes pour l'allégée. " On a vu qu'il y avait des produits qui allaient jusqu'à deux fois plus de sel voir quatre fois plus de sucre à l'intérieur et c'est vrai que quand on a une promesse allégée qui est une promesse santé, on ne s'y attend pas", dénonce Camille Dorioz, responsable de Foodwatch.

Souvent les produits sont allégés en ingrédients nobles comme les œufs ou le beurre et alourdis en additifs de synthèse. Comme l'explique Raphaël Haumont, professeur au Centre français d'innovation culinaire de l'université Paris Saclay, "pour combler le manque de texture, on va le compenser par des ajouts d'additifs, des gommes, des émulsifiants, des épaississants, des choses qui vont nous faire croire qu'il y a encore de la matière grasse et du sucre. C'est un petit jeu d'alchimie et on se retrouve effectivement avec des étiquettes qui sont parfois très grandes, ce n'est pas rare de retrouver une mousse au chocolat avec 10 ingrédients."

Lire aussi

Coup de grâce, même s'ils sont moins caloriques, ces produits allégés ne font pas forcément maigrir. C'est ce qu'explique Ysabelle Levasseur, diététicienne et nutritionniste : "Ces produits allégés ne font pas maigrir puisque de nombreuses études ont montré que ça trompait le cerveau que ça modifiait la flore intestinale et donc à long terme ça a des conséquences sur une prise de poids." Et cela peut même s'avérer complètement contre-productif, comme le raconte Alixe Bornon : "Quand je mange un yaourt allégé, ma glycémie monte en flèche. Puisque l'absence de gras fait que le sucre monte plus rapidement dans le sang." 

Selon elle, tous les produits allégés ne sont pas à jeter, ceux réduits en sel sont même conseillés dans le cadre d'une alimentation variée. Moralité, allégé ou non, vérifiez toujours les étiquettes avant d'acheter un produit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Mort de Jean-François Stévenin : qui sont ses enfants les acteurs Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.