Supermarchés : vers une hausse des prix des aliments à la rentrée ?

Supermarchés : vers une hausse des prix des aliments à la rentrée ?

INFLATION - Le prix de nombreuses matières premières a augmenté, obligeant les industriels à réduire leurs marges. Mais à terme, les conséquences de la reprise économique pourraient se ressentir sur les tickets de caisse des consommateurs.

Les prix flambent. Plastique, carton, blé... de nombreuses matières premières ont vu leur coût grimper jusqu'à plus de 50%. En cause : la demande mondiale explose avec la reprise économique. Cette inflation ne se ressent pas encore dans les rayons de supermarchés, qui enregistrent même une légère baisse de 0,3% sur leurs produits depuis le début de la crise sanitaire.

Mais pour absorber cette hausse, les industriels réduisent leur marge. "On fait un effort sur nos marges", confirme Dominique Amirault, président de la Fédération des entreprises et des entrepreneurs de France (FEEF), dans le reportage de TF1 en tête d'article, qui a vu les bouteilles de vin en verre croître de 10%. "Toutefois on ne peut pas aller au-dessous d'un certain seuil dans la mesure où nos marges ne sont déjà pas très importantes et qu'elles nous servent à investir dans l'avenir." 

À terme, les fabricants pourraient ainsi répercuter ces hausses sur les distributeurs et les consommateurs en augmentant les prix des produits alimentaires. Sinon, ils se tourneront vers d'autres méthodes plus discrètes. "On peut jouer sur les recettes", explique Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine spécialisé dans la grande distribution LSA. "Là où il y avait du beurre, on met de la margarine. On peut aussi jouer sur les quantités. Là où il y avait plus de 100 grammes, on ne met plus que 80 grammes. Au lieu de 10 gâteaux, on n'en met plus que 8." 

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Cependant, même si cette compensation est "possible", "c'est dangereux, car les consommateurs s'en apercevront très vite", termine Yves Puget. En précisant que la tension sur le prix des matières premières ne vaut pas seulement pour l'alimentaire, mais touche aussi les produits d'entretien et d'hygiène. Leurs prix pourraient donc aussi augmenter dès la rentrée prochaine. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.