Tendance rétro : le business de la nostalgie

Tendance rétro : le business de la nostalgie

CONSO - Que ce soit dans la grande distribution ou dans des secteurs plus ciblés, les marques ne cessent de faire du neuf avec du vieux pour attirer la clientèle. Et ça marche. Comment expliquer la popularité du passé ?

Et si c'était mieux avant ? De nombreuses marques jouent la carte de la nostalgie. Retour à des logos vintage pour l'automobile et les chaînes de fast-food, des pin-up des années 50 s'affichent sur les produits laitiers,... la tendance du rétro touche tous les secteurs. Hier oubliées, certaines marques reviennent en force auprès des jeunes. "Si c'était bien à une époque, c'est encore bien aujourd'hui ", lâche un jeune. Alors pourquoi la nostalgie fait-elle aujourd'hui grimper les ventes ? Comment les marques arrivent-elles à faire du neuf avec du vieux ?

Toute l'info sur

Le WE

Retour dans les années 70 ans. Pour fêter ses 50 ans, le magasin Intermarché Super à Noisy-Le-Grand (Seine-Saint-Denis) a remis en vente neuf produits dans leur packaging d'époque, mais elle ne s'attendait pas à un tel succès comme l'explique son directeur, Bruno Baudouin. " 300 000 produits ont été vendus en 15 jours, c'est colossal ! Nos clients sont repartis directs en enfance", indique-t-il. L'opération est terminée, mais en rayon, certaines marques continuent de jouer la Madeleine de Proust avec les codes visuels d'antan. Et ça marche, comme ces yaourts parmi les meilleures ventes.

On appelle ça le rétro-marketing. Un discours rassurant pour toutes les générations en particulier en cette période de crise sanitaire. Cela fait grimper les prix, comme le K-Way vendu 20 fois plus cher que dans les années 90. Autre exemple, cette réédition d'un jogging des années 80 a été en rupture de stock en seulement 48 heures. Certains l'ont même acheté quatre fois plus cher sur les sites de revente entre particuliers.

Pour traverser les époques, les marques jouent aussi sur le registre de l'affectif. Certains fabricants de jouets font appel à la mémoire des enfants des années 80 devenus aujourd'hui parents. Vendre des souvenirs. Pour les marques, l'objectif est le même : traverser le temps sans jamais prendre une ride.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : Zazie ira en finale sans personne dans son équipe, une première

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.