Un sommelier dans votre poche : peut-on se fier aux applications de conseils en vin ?

Un sommelier dans votre poche : peut-on se fier aux applications de conseils en vin ?

COMPARAISON - Les rayons des supermarchés et des caves à vins comptent des centaines de références. Pour s'y retrouver et donner des conseils, des applications ont vu le jour. Sont-elles efficaces ?

Vivino, Twil, wine-searcher... Grâce à ces applications, plus d'hésitations devant le rayon consacré aux vins du supermarché : c'est comme si vous avez un sommelier dans votre poche. En un simple scan, elles délivrent notes et conseils pour permettre de s'y retrouver parmi les centaines de références souvent disponibles. 

Sur le papier du moins. Car en réalité, la fiabilité n'est pas toujours au rendez-vous. Olivier Poels, chroniqueur gastronomique pour La revue du vin de France, a pu le vérifier en faisant un test et en comparant deux vins bien différents.

Toute l'info sur

Le 20h

La première bouteille est un Bordeaux à 7 euros. Elle obtient la note de 3,7 sur 5. "C’est une très bonne note pour un vin qui n’est, certes, pas mauvais, mais qui est un vin très 'entré de gamme'", s'étonne l'expert. La deuxième bouteille est un grand cru dix fois plus cher. La note est alors de 4,2, soit à peine plus élevée que l'autre bouteille, d'une qualité pourtant moindre. "Pour être honnête, il y a un écart énorme de qualité entre ces deux vins-là, on arrive à une espèce de note moyenne qui est finalement très peu représentative, à mon avis, de ce qu’est vraiment le produit", juge Olivier Poels. 

La raison : la manière dont sont notées les bouteilles sur les applications. N'importe quel utilisateur de l’application, professionnel comme amateur peut émettre son avis. Alors, plus il y a de votes, plus les notes se ressemblent entre des vins pourtant bien différents.

D'autres applications existent cependant. Plutôt que de se fonder sur des notations, celles-ci fonctionnent grâce à l'intelligence artificielle. Il faudra alors entrer le plat qui accompagnera le vin, le budget et la photo du rayon afin de trouver le vin adapté à n'importe quel plat, selon les références disponibles dans le supermarché. En quelques minutes, l'application propose alors trois choix. 

Lire aussi

Mais encore une fois, les résultats sont en demi-teinte, comme ont pu le constater le duo de chefs Tiphaine Mollard et Romain Casas, de Deux Restaurant. Le tandem a ainsi utilisé l'application pour trouver le vin qui accompagnera leur service du soir, un plat terre et mer.  Deux blancs sont alors proposés. 

Si la première proposition ne les convint pas, la deuxième recommandation les séduit. "C’est une appellation chablis. Ça pourrait être un accord intéressant avec notre volaille à la bisque de homard", décrit Tiphaine Mollard, ajoutant en souriant, "éventuellement, à tester !"

Ce n'est donc pas demain que les applications remplaceront les sommeliers. Petit plus cependant, elles peuvent également permettre de vérifier les fourchettes de prix des bouteilles. Un bon moyen de ne pas se faire avoir pendant les foires aux vins, prévues jusqu’au 5 octobre prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.