Vacances : en pleine crise sanitaire, la location de piscines entre particuliers explose

Vacances : en pleine crise sanitaire, la location de piscines entre particuliers explose

VACANCES - C'est une tendance qui a pris de l'ampleur avec la crise sanitaire : de plus en plus de Français choisissent de louer une piscine privée à la journée. A tel point que des sites internet pour mettre en relation loueurs et demandeurs ont vu le jour.

"Est-ce-que les petites savent nager ?", demande Dominique auprès de ses invités d’un jour. Cette habitante des Yvelines, sollicitée par les équipes de TF1 dans le reportage en tête de cet article, a loué par Internet sa piscine à Yohann et Sonia et leurs enfants. Le principe se calque sur celui de la location court-terme de logements via les plateformes de réservation. Pour 35 euros par adulte et moitié prix pour les enfants, la famille profite d’une baignade, mais aussi du jardin, des balançoires et des chaises longues de leur hôte, le temps d’un après-midi. 

"En terme d’intimité, c’est vraiment le top", se réjouit Yohann. "On est vraiment en famille, les propriétaires nous laissent beaucoup de liberté. On se sent un peu chez nous !" Aux abords du bassin, pas de restrictions sanitaires, mais les locataires évitent de fait la foule d’une piscine publique. Dominique participe au dispositif depuis trois ans : l’occasion pour elle de se ménager un complément de revenu, mais aussi un moyen de rencontrer des gens. 

Toute l'info sur

"Nos vacances en France" : conseils et bons plans

Depuis le premier confinement, le nombre de demandes reçues a explosé. "Il y a eu un nombre de kilomètres à ne pas dépasser, donc les gens ne pouvaient pas partir en week-end", se souvient la propriétaire. "Il y a eu les confinements, les piscines fermées."

Une aubaine aussi, peut-être, quand on n’a pas les moyens de se payer un séjour complet hors de chez soi :  un Français sur deux ne partira pas en vacances cet été, selon un constat dressé par le Secours catholique, dans un communiqué publié le 10 juin dernier. 

Lire aussi

Une tendance si affirmée que des plateformes internet se sont positionnées sur le créneau : en centralisant les offres, elles permettent aux hôtes de renseigner leurs disponibilités et aux clients de réserver une plage horaire en quelques clics. "Les propriétaires imposent un peu leur loi, explique Sarah Jamy, responsable de la communication pour l’une d’elle, le groupe Swimmy France qui compte 90.000 adhérents à la plateforme. C’est eux qui choisissent qu’ils tolèrent la présence de musique, s’ils acceptent les enfants, s’ils acceptent la célébration d’évènements."

Les confinements successifs ont également retardé la construction de piscines privées pour lesquelles la demande est de plus en plus forte. La fondatrice de Swimmy a indiqué au Figaro avoir multiplié son chiffre d'affaires par 10 au mois de mai 2020 par rapport à mai 2019. Conséquence : depuis un an, le nombre de locations de piscine à la journée a été multiplié par huit, en dépit même d’une météo capricieuse. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Emmanuel Macron va s'expliquer avec Joe Biden cet après-midi

EN DIRECT - Covid-19 : Washington veut 70% de vaccinés dans chaque pays d'ici un an

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.