Vin : comment les bulles anglaises défient nos champagnes

Vin : comment les bulles anglaises défient nos champagnes

L'Angleterre ambitionne de concurrencer la France sur le terrain sensible du vin. Dans cette conquête, son arme principale est celui qui se rapproche très fortement du champagne. Alors, y a-t-il de quoi faire trembler nos grands crus français ? Enquête.

Dans ce vignoble Chapel Down à Kent (Royaume-Uni), les visites guidées se terminent en sabrant le champagne. Les Anglais sont à la manoeuvre pour rivaliser avec les champagnes français. C'est au sud du pays dans le Hampshire que tout commence, avec un viticulteur français, Didier Pierson, vignoble Hambledon. Il est le premier gaulois à avoir traversé la Manche pour y planter des vignes, il y a quinze ans. Ce producteur de champagne en France a senti, avant les autres, les potentiels de ce territoire. Son sol crayeux est exactement le même qu'en région champenoise.

Toute l'info sur

Le WE

Mais pour que ça marche, il a fallu un autre phénomène : le réchauffement climatique, plus 1,6 degré en 25 ans. Alors, le viticulteur a planté les trois mêmes cépages que pour le champagne : pinot noir, pinot meunier et chardonnay pour obtenir ce qu'on appelle en Angleterre English sparkling wine, vin pétillant. L'appellation "champagne"est strictement réservée au vin produit en France dans la région du même nom.

Avec 26 millions de bouteilles chaque année, les Anglais sont les premiers consommateurs de champagne au monde. Et ils sont devenus de plus en plus patriotes dans leurs achats. En seulement dix ans, le nombre d'hectares plantés dans le pays a augmenté de 194% pour arriver aujourd'hui à 3 600 hectares, encore loin des 35 000 hectares de Champagne en France.

Les vins anglais ne sont plus à prendre à la légère. Ils rivalisent avec le champagne en terme de qualité? mais pas encore en terme de renommée. Alors un groupe de viticulteurs a décidé de lancer une route de vin dans le Kent. Avec leurs 13 millions de bouteilles produites l'an dernier, les Anglais gagnent peut-être du terrain, mais ils ont encore loin d'avoir gagné la guerre. La France produit 300 millions de bouteilles de champagne chaque année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter