Voitures électriques : combien ça coûte d’installer une borne de recharge chez soi ?

Voitures électriques : combien ça coûte d’installer une borne de recharge chez soi ?

ENVIRONNEMENT - Les installateurs de bornes électriques sont de plus en plus sollicités par les particuliers qui en installent à leur domicile. Mais à quel prix ?

L'essor des ventes de voitures électriques ne se dément pas : 195.000 modèles ont été vendus au cours de l'année qui vient de s'achever, soit 125.000 de plus qu'en 2019. Particuliers, entreprises et municipalités cherchent donc à s'équiper en bornes de recharge. Car dans l'espace public, elles sont encore trop peu nombreuses. Le gouvernement a fixé l'objectif d'en avoir installé 100.000 sur tout le territoire d'ici fin 2021, mais cela semble ambitieux. 

En attendant, les conducteurs écolos cherchent à en installer à domicile. "Des installations comme ça, on en fait vraiment tous les jours. Ce sont des installations standards. On est contacté de plus en plus par des personnes qui achètent des véhicules électriques et qui veulent pouvoir recharger assez vite chez eux", confirme Alexandre Cartier, ingénieur projet chez ChargeGuru, dans le reportage de TF1. 

Toute l'info sur

LE WE 20H

Une aide de 300 euros depuis le 1er janvier

Installer une borne à domicile représente selon lui en moyenne un coût de 1.500 euros, main d'œuvre comprise, pour les consommateurs. Mais depuis le 1er janvier 2021, ces derniers bénéficient d'une aide de 300 euros pour installer une borne dans leur garage ou leur parking s'ils sont propriétaires. Ce coup de pouce peut grimper jusqu'à 600 euros, avec une limitation tout de même de deux bornes par foyer.

"Pour accélérer le passage à l'électrique, nous allons jouer sur deux leviers : faciliter l'acquisition d'un véhicule électrique et faciliter son utilisation", a résumé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Jusqu'ici en effet, seuls les emplacements couverts et clos pouvaient accueillir une recharge. Depuis le début de l'année, les choses ont changé : "tout locataire disposant d'un emplacement de stationnement dans un parc d'accès sécurisé à usage privatif peut invoquer ce droit à la prise, qu'il habite dans un immeuble en monopropriété ou copropriété, et que la place soit couverte, extérieure, close ou non". 

Lire aussi

Dans quelques années, les personnes désireuses d'adopter une conduite respectueuse de l'environnement n'auront peut-être plus cette dépense à charge. Mais pour l'heure, les villes françaises sont à la traîne, avec seulement 30.000 bornes installées dans l'Hexagone. Elles promettent d'accélérer le mouvement pour répondre à l'urgence climatique. Le président de la métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, a ainsi annoncé le déploiement de 5.000 nouvelles bornes, avec 5.000 euros versés à chaque commune par borne installée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Variants du coronavirus : faut-il privilégier le masque FFP2 dans les lieux à risques ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Lire et commenter