COP21 : cinq infos pour briller à la machine à café

COP21 : cinq infos pour briller à la machine à café

DirectLCI
CLIMAT - Pendant deux semaines, les négociateurs des 196 pays participant à la 21e conférence internationale sur le climat se réunissent au Bourget pour parvenir à un accord limitant le réchauffement climatique à 2°C par rapport aux températures pré-industrielles. Que faut-il savoir avant le lancement de cette grand-messe internationale ? Le point en cinq questions.

A partir de demain, lundi 30 novembre, les 21e négociations onusiennes pour parvenir à un accord sur le climat ou COP21 ouvriront au parc des expositions du Bourget. Un sujet de discussion entre collègues auquel vous risquez de ne pas échapper à la machine à café. Metronews a compilé pour vous quelques infos pour paraître incollable sur le sujet.

► Quelle différence entre un 1°C, 2°C ou 3°C de réchauffement du climat ?
Le seuil de 2°C de réchauffement climatique à ne pas dépasser a été fixé lors de la COP15 de Copenhague de 2009. Au-delà de ce seuil considéré comme "dangereux" par les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), les conséquences environnementales seront désastreuses : de moins bons rendements agricoles, la montée des océans ou la multiplication de catastrophes naturelles exceptionnelles (inondations, typhons, etc). A l’heure actuelle, les températures planétaires ont déjà subi une hausse de 0,85°C depuis la fin du XIXème siècle. Si on ne fait rien, elles pourraient augmenter de 4,6 °C.

► Les Chinois sont-ils vraiment les plus gros pollueurs ?
Avec 24,32% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (notamment de CO2), la Chine est le premier pays pollueur au monde, devant les Etats-Unis (14,94% des émissions) et l’Union européenne (11% des émissions). En revanche, un Chinois seul n’émet que 7,9 tonnes équivalent CO2 chaque année, contre 18,5 tonnes équivalent CO2 pour un Américain, 24,6 tonnes pour un Canadien, 30,1 tonnes pour un Australien… ou 62 tonnes pour un habitant du Koweït, au Moyen-Orient. Les plus gourmands en énergie ne sont pas donc ceux que l’on croit.

► La lutte contre le changement climatique, ça coûte combien ?
Pour les très nombreux experts du climat, le coût de la lutte contre le réchauffement climatique est bien moindre que le coût de l’inaction ! Selon le Giec par exemple, engager la transition énergétique mondiale pour rester en deçà du fameux seuil des 2°C n’aurait un impact que de 0,04 à 0,14% sur la croissance mondiale, qui avoisine les 3% par an. En revanche, les dégâts causés par le changement climatique pourraient s’élevaient à 1050 milliards d’euros d’ici à la fin du siècle.

► La première conférence de l’ONU sur l’environnement, c’était quand ?
Le premier sommet onusien sur le climat (la COP1) a eu lieu en 1995 à Berlin afin de fixer pour chaque pays des objectifs chiffrés en matière de réduction de gaz à effet de serre. Elle débouchera deux ans plus tard sur le protocole de Kyoto que 55 pays ratifient s’engageant ainsi à réduire de 5% leurs émissions d’ici à 2020 par rapport à celles de 1990. En réalité, ces conférences onusiennes sont nées en 1992 à Rio, lors du sommet de la Terre après la signature de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) par 196 pays. Soit 20 ans après la toute première conférence environnementale qui a créé le Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE) à Stockholm en juin 1972.

► Autant de chefs d’Etat réunis à Paris, un précédent dans l’histoire diplomatique française ?
Lundi 30 novembre, pour l’ouverture de la COP21 plus de 150 chefs d’Etat dont Barack Obama, Vladimir Poutine, Narendra Modi, le premier ministre indien ou Xi Jinping, le président chinois, prendront la parole pour exposer leurs vues sur la lutte contre le réchauffement climatique. "C’est inédit" pour le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et c’est en tout cas bien plus qu’à Copenhague où ils étaient 120 à s'être présentés à la fin du sommet.

À LIRE AUSSI
>>
 Notre dossier sur la COP21
>>
  Quelles sont les conditions pour que la COP21 soit une réussite (ou un échec) ?
>>
  Quels sont les véritables enjeux ?

Lire et commenter