COP21 : le président des Comores, roi du photobombing

COP21 : le président des Comores, roi du photobombing

SURPRISE ! - Lundi, en marge de la COP21 au Bourget, la photo hautement symbolique de la poignée de main entre le Premier ministre israélien, Benjamin Natanyahou et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a été “gâchée” par le président des Comores, Ikililou Dhoinine.

Il n’était pas franchement le chef d’Etat le plus attendu du sommet, mais le président comorien n’est pas passé inaperçu, lundi, en ouverture de la COP21. Pas tant, qu’il nous en excuse, pour le discours qu’il aura livré - et même si son archipel est loin d’être épargné par le réchauffement climatique - mais plutôt pour une apparition subite sur une photo ô combien symbolique.

Photo historique

Alors que près de 150 leaders mondiaux étaient réunis au Bourget (Seine-Saint-Denis), une image a été capturée par les photographes accrédités : la poignée de main entre le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Sur fond de vives tensions entre leurs deux peuples , le geste est fort, voire historique. Sauf qu’entre les deux dirigeants, s’est glissé Ikililou Dhoinine, pour un photobombing de haute volée, qui n’a, évidemment, pas échappé aux réseaux sociaux.


A LIRE AUSSI
>> Notre page consacrée à la COP21
>> La minute COP21 de lundi : "Ils sont où les sandwiches végétariens ? "

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Lire et commenter