Coupe du monde de rugby : l’arbitre de Galles-France s’excuse pour sa photo avec les supporters gallois (et a été écarté des demi-finales)

COUPE DU MONDE DE RUGBY

Toute L'info sur

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon

RUGBY - L'arbitre sud-africain Jaco Peyper s'est excusé pour avoir mimé le coup de coude du joueur du XV de France Sébastien Vahaamahina en quarts de finale de la Coupe du monde face au Pays de Galles, a annoncé ce mardi World Rugby, qui ne l'a pas retenu pour les demi-finales.

Cela paraissait trop gros. Pensez donc : l’arbitre d’un quart de finale de finale de Coupe du monde de rugby entre le Pays de Galles et la France qui expulse un Tricolore auteur d’un vilain coup de coude, précipitant l’élimination des Bleus, puis qui pose le soir même sur une photo avec des supporters gallois en imitant, tout sourire, ledit coup de coude... Logiquement, au micro de TF1, le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, s’était méfié : "Bien sûr que c’est choquant mais bon... Déjà il faut voir si c’est une vraie photo, parce qu’il peut y avoir des photomontages."

Sauf que l’invraisemblable, en l’occurrence, était vrai. "Jaco Peyper (l’arbitre sud-africain en question, ndlr) reconnaît que la photo prise de lui en compagnie de supporters gallois, qui a circulé sur les réseaux sociaux suite au quart de finale entre le pays de Galles et la France, était déplacée et il s'est excusé", indique en effet ce mardi, par voie de communiqué, World Rugby, la fédération internationale, qui, au passage, "confirme que le comité de sélection des officiels de match a écarté Jaco Peyper de sa sélection pour ce week-end". À savoir pour les demi-finales.

Voir aussi

Un supporter français a assisté à la prise de cette photo, dans la soirée ayant suivi le match. C’est d’ailleurs lui qui a demandé qu’on la lui envoie par e-mail avant de la transmettre à un compatriote journaliste. "Il y avait une vingtaine de supporters gallois, a-t-il raconté au Parisien. Peyper a commencé à se faire payer des coups à boire. Il était tout sourire. Ce qui m'a gêné c'est qu'il y avait un côté mission accomplie dans son attitude. Il a dû se dire : comme il n'y a pas de Français dans les rues, je suis tranquille. J'ai laissé un Gallois prendre la photo. Je ne voulais pas être près de lui (Peyper) parce qu'il avait ruiné ma journée." L'arbitre a finalement, à son tour, écopé d’un carton rouge.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter