Coupe du monde de rugby : les All Blacks décrochent la médaille de bronze en disposant des Gallois

Coupe du monde de rugby : les All Blacks décrochent la médaille de bronze en disposant des Gallois
COUPE DU MONDE DE RUGBY

Toute L'info sur

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon

RUGBY – La Nouvelle-Zélande a pris la troisième place de la Coupe du monde de rugby, en battant le pays de Galles (40-17), ce vendredi à Tokyo.

Difficile d’être consolé par un quelconque lot lorsque l’on est néo-zélandais et que l’on assiste à un tournoi de rugby, qui plus est une Coupe du monde. Dès lors, il était entendu que la défaite face à l’Angleterre (19-7) le 26 octobre en demi-finales avait définitivement acté l’échec des All Blacks dans ce Mondial. En revanche, on ne badine, au pays des Kiwis, ni avec l’honneur, ni avec l’histoire.

Symboles

Pour l’honneur : la Nouvelle-Zélande s’est imposée ce vendredi à Tokyo face au pays de Galles (40-17) lors de la "petite finale" et grimpe ainsi sur une très symbolique, mais néanmoins significative, troisième marche du podium planétaire. Le tout en dominant outrageusement les bourreaux du XV de France et en égalant le record de points inscrits dans ce match précédant rituellement la "grande" finale.

Voir aussi

Pour l’histoire : les Néo-Zélandais ont, à cette occasion, salué comme il se doit les départs à la retraite de quelques légendes locales. À savoir, le capitaine, Kieran Read, le trois-quarts centre, Sonny Bill Williams, l'arrière-ailier, Ben Smith, et le sélectionneur, Steve Hansen, qui ont ainsi eu droit à un jubilé en mondovision... Même si l’essentiel de la population n’a pas pu le voir de ses yeux, parce que la chaîne de télévision principale de la Nouvelle-Zélande, TVNZ, n’avait pas anticipé une élimination des All Blacks en demi-finale et n’avait pas acheté les droits de diffusion pour ce match. On ne se refait pas.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter