Coupe du monde de rugby : pourquoi la plupart des Néo-Zélandais ne verront pas le match pour la 3e place

Coupe du monde de rugby : pourquoi la plupart des Néo-Zélandais ne verront pas le match pour la 3e place

COUAC – La chaîne de télévision principale de la Nouvelle-Zélande, TVNZ, n’avait pas anticipé une élimination des All Blacks en demi-finale du Mondial au Japon. Mal lui en a pris.

En Nouvelle-Zélande, c’était "la fin du monde", un événement toujours plus ou moins anticipé, mais jamais vraiment prévu. Ainsi, du moins, le New Zealand Herald, quotidien au plus gros tirage du pays, avait-il qualifié l’élimination des All Blacks par l’Angleterre (19-7) en demi-finales de la Coupe du monde de rugby. Et de fait, l’événement n’avait pas été prévu par la télévision publique néo-zélandaise TVNZ (Television New Zealand), puisqu’elle n’avait pas acquis les droits de diffusion du match pour la 3e places entre les deux demi-finalistes battus, qui mettra donc aux prises la Nouvelle-Zélande et le pays de Galles vendredi prochain à Tokyo. 

Toute l'info sur

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon

Lire aussi

Certes, cette rencontre n’a d’autre vocation que d’attribuer une médaille de bronze, plus symbolique qu’autre chose, à l’une des équipes. Mais à échelle néo-zélandaise, il s’agira tout de même d’un morceau d’histoire, puisque le sélectionneur, Steve Hansen, et le capitaine, Kieran Read, feront, à cette occasion, leurs adieux aux All Blacks dans la foulée du coup de sifflet final, ce que de nombreux fans auraient aimé voir de leurs yeux. Ils pourront, à défaut, écouter cette cérémonie à la radio, à moins de s’abonner in extremis à la chaîne privée Spark Sport qui diffusera, elle, ce match - exclusivement en streaming.

Tarifs prohibitifs

Ce nouvel acteur de la télévision néo-zélandaise, lancé mi-mars 2019, avait acquis les droits des 48 rencontres de ce Mondial, avant de revendre ceux de 12 d’entre eux (le match d’ouverture, la finale, les deux demi-finales, les quatre matchs de poules des Blacks ainsi que leur quart de finale) à TVNZ, laquelle pouvait ensuite les diffuser gratuitement après un délai d’une heure par rapport au direct... En clair, l’essentiel de la population a suivi le parcours de son équipe nationale par ce biais, Spark pratiquant des tarifs prohibitifs pour le Néo-Zélandais moyen, ne pouvant débourser 15 euros pour voir un seul match sur son téléphone ou sa tablette, et encore moins payer les 54 euros nécessaires à l’accès à toutes les rencontres de la compétition.

Lire aussi

De son côté, TVNZ a confirmé au New Zealand Herald qu’elle avait acheté les droits de douze matchs sans imaginer que les All Blacks pourraient disputer ce qu’on appelle communément la "petite finale" (ils n’en ont joué qu’une seule à ce jour, en 2003, après avoir été éliminés par les Bleus), mais tente actuellement de négocier avec Spark pour éviter à tout ce petit monde une grosse polémique, sans que l'on sache dans quelle mesure la chaîne privée lâcherait du lest... Autrement, la chaîne publique s’en tiendra à sa grille initiale, avec le soap opera "Coronation Street" prévu à l’heure de ce match. Rappelons enfin qu’en France, vous aurez la chance de voir ladite rencontre sur une chaîne gratuite, en l’occurrence TF1, à partir de 10h vendredi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rassemblement pro-palestinien interdit à Paris : "Il ne peut pas y avoir de manifestation de haine", affirme Darmanin

EN DIRECT - Covid-19 : l’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.