Allemagne - Argentine : le streaker que vous n'avez pas vu est le Rémi Gaillard russe

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL - La finale de la Coupe du monde a été perturbée par l'irruption d'un streaker, dimanche sur la pelouse du stade Maracana de Rio de Janeiro. Un anonyme ? Pas vraiment puisqu'il s'agit d'une célébrité de la toile. L'équivalent de notre Rémi Gaillard.

C'est une séquence que vous n'avez pas vu en direct, la faute aux consignes de la Fifa qui imposent aux réalisateurs des matches de football de ne pas diffuser à l'antenne l'irruption des "streakers" sur les pelouses. La finale de la Coupe du monde n'a pas échappé au phénomène, dimanche au Maracana, où un élément perturbateur s'est invité sur le terrain autour de la 80e minute de jeu.

Un coup de folie spontané de la part d'un quidam ? Pas vraiment. Le coup a été préparé et même annoncé sur Twitter par son auteur, qui répond au nom de Vitaly Zdorovetskiy. "On se voit demain à la télé", avait-il prévenu sur le réseau social , avant de lâcher : "Aujourd'hui est un très grand jour pour moi". Deux messages accompagnés d'un smiley faisant un clin d'oeil.

640 millions de vues sur YouTube

L'homme est bien connu des utilisateurs de YouTube, où les vidéos de ce Russo-Américain âgé de 22 ans ont déjà enregistré plus de 640 millions de vues . Le jeune homme est un spécialiste des caméras cachées, une sorte de Rémi Gaillard à la sauce californienne puisque ce comédien à la page Wikipedia conséquente réside à Los Angeles.

Dimanche, il s'est offert un coup de projecteur en mondovision. Crampons au pied, Vitaly Zdorovetskiy a rusé la sécurité du Maracana et offert son torse (sur lequel se trouvait l'inscription "natural born prankster", soit "farceur né") à la vue du monde entier. Et après avoir tenté de faire un bisou au défenseur allemand Benedikt Höwedes, il a été rapidement appréhendé par la sécurité. Les meilleures blagues sont toujours les plus courtes.

La scène a en tout cas beaucoup fait rire LeBron James. Présent dans les tribunes, la superstar de NBA a filmé la séquence, qu'il a jugée "hilarante", avant de la partager sur son compte Instagram.

Lire et commenter