Coupe du monde 2018 : la séance de rattrapage du 12 juillet

LCI

à lire et à regarder sur

RÉCAP' - À trois jours de la finale du Mondial russe entre la France et la Croatie, l’heure est aux derniers réglages pour les deux équipes. Vous êtes passés à côté des dernières infos autour de cette rencontre tant attendue ? Rassurez-vous, on rembobine le fil des événements.

L’impatience ne cesse de grandir. Alors que se profile la finale de la Coupe du monde 2018 en Russie entre la France et la Croatie, dimanche à 17h au stade Loujniki de Moscou (à suivre en direct sur TF1), la planète foot est en ébullition dans l’attente de cette rencontre. Un match, inédit à ce niveau de la compétition, qui rappelle forcément aux Français comme aux Croates la demi-finale remportée par les Bleus en 1998, quelques jours avant leur premier sacre mondial contre le Brésil qui, il y a 20 ans jour pour jour, avait plongé l’Hexagone dans une liesse absolue. 

En attendant cette finale qui nous permettra peut-être revivre ces émotions, on revient sur les principales infos de la journée et sur ce qui vous attend ce vendredi. 

Ce qu’il ne fallait pas manquer

Le choix de l’arbitre de la finale entre la France et la Croatie. Une lourde tâche qui, comme pour le match d’ouverture Russie-Croatie, a été confiée à l’Argentin Nestor Pitana. Les homme de Didier Deschamps le connaissent bien puisqu’il avait déjà officié lors de leur victoire en quart de finale contre l’Uruguay (2-0). Il sera accompagné de ses deux assistants argentins Hernan Maidana et Juan Belatti, quand le quatrième arbitre sera le Néerlandais, en la personne de Bjorn Kuipers.

>> L’Argentin Nestor Pitana sera l'arbitre de la finale des Bleus

>> France-Croatie vu par Nikola et Luka Karabatic : "On sera avec le maillot bleu mais..."

>> 1998 ou 2006, à quelle équipe les Bleus de 2018 ressemblent-ils le plus ?

>> 20 ans après, la Croatie reste traumatisée par sa demi-finale perdue face à la France

Hors-jeu

Luciano Jacob, un directeur artistique brésilien, a recréé tout un alphabet à partir des roulades et autres simagrées de Neymar durant cette Coupe du monde. Il faut dire que la star auriverde a passé une bonne partie de son Mondial au sol. Souvent parce qu'il s'est fait découper par les adversaires mais aussi en raison de sa propension à exagérer le moindre effleurement. Pour rappel, avant l’élimination du Brésil par la Belgique, la Radio télévision suisse s’était amusé à chronométrer les arrêts de jeu provoqués par l’attaquant du PSG : 13 minutes et 50 secondes au sol en quatre matches.

>> Un alphabet composé juste avec les chutes de Neymar

>> Connaissez-vous le Neymar Challenge ?

En direct d’Istra

Ce jeudi, en conférence de presse, Paul Pogba est notamment revenu sur le retour en grâce d’Antoine Griezmann : "Ce qu'il fait dans cette Coupe du monde, très peu d'attaquants le font. C'est un sacrifice de défendre comme il le fait, mais ça lui fait plaisir, il est comme ça dans son club. Et il est décisif aussi, il marque, il court, il fait des passes décisives, c'est le Grizou comme aime et qu'on veut voir. Grizou c'est déjà un grand. Zizou, c'est une légende de la France, une icône du football et Grizou est en train de le devenir. J'espère qu'il marquera dans cette finale." Personne ne contredira La Pioche !

>> Paul Pogba sur Antoine Griezmann : "Ce qu'il réalise dans cette Coupe du monde, très peu d'attaquants le font"

>> Antoine Griezmann après France-Belgique : "On est déjà focalisés sur cette finale"

En vidéo

Paul Pogba : "Grizou ça rime avec Zizou"

Ce qui vous attend vendredi

À deux jours de leur face-à-face en finale, les Français et les Croates règlent les derniers détails. Pour les Bleus, la journée sera marquée par une conférence de presse à 10h30, puis un entraînement à huis clos à 16h. L’occasion pour Didier Deschamps de tester ses choix tactiques pour faire déjouer les Vatreni. Des Vatreni pour qui le programme sera sensiblement similaire à la seule différence que leur séance collective sera, elle, ouverte aux médias à 18h. Un point presse doit également avoir lieu une heure plus tôt, à 17h.

>> VIDÉO - Tout ce qu'il faut savoir sur la France de Griezmann, Pogba et Mbappé

>> VIDÉO - Tout ce qu'il faut savoir sur la Croatie de Modric et Rakitic

>> Avec trois prolongations, la Croatie a joué l'équivalent d'un match de plus

>> Un jour de récupération supplémentaire avant la finale est-il vraiment décisif ?

La Quotidienne du jour

Au programme de la Quotidienne ce jeudi : quand les Anglais essaient de marquer pendant la célébration des Croates, le coach Vatreni plaqué au sol par un de ses propres joueurs, l'Angleterre qui s'est vue trop belle, mais trop tôt, et Presnel Kimpembe qui nous fait (encore) découvrir une nouvelle série !

En vidéo

La Quotidienne du 12/07 : Challenge accepté

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter