Coupe du monde 2018 : la séance de rattrapage du 13 juillet

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

RÉCAP' - Alors que la finale du Mondial 2018 entre la France et la Croatie approche à grands pas, la Belgique et l'Angleterre s'affrontent ce samedi pour la troisième place du tournoi. Vous avez loupé les dernières infos avant ces deux face-à-face au sommet ? On rembobine le fil des événements.

La pression monte. Alors que la finale tant attendue entre la France et la Croatie, dimanche à 17 heures au stade Loujniki de Moscou (sur TF1), approche à grands pas, les deux équipes défaites en demi-finales, la Belgique et l’Angleterre, s’affrontent dès ce samedi à 16 heures à Saint-Pétersbourg (sur TF1) pour l’honneur et la troisième place. Une rencontre qui sera l’occasion d’assister à un duel de buteurs entre Harry Kane (6 buts) et Romelu Lukaku (4 buts). 


En attendant ces deux matches, celui des Bleus tout particulièrement, on revient sur les infos à côté desquelles il ne fallait pas passer et on se projette sur les deux dernières journées de cette Coupe du monde 2018 en Russie. 

Ce qu’il ne fallait pas manquer

La dernière conférence de presse de Philippe Tournon. En poste depuis 1983, sans compter une interruption de six ans sous l’ère Domenech (entre 2004 et 2010), le responsable de la relation des Bleus avec les médias s’apprête à faire ses adieux à l’équipe de France à l’issue de la finale entre la France et la Croatie, son 337e match au sein de l’encadrement tricolore. Et pour cause : les deux dernières rencontres avec les journalistes, samedi et dimanche, sont gérées directement par la Fifa. 


"Je tiens à le remercier. On se connaît depuis maintenant huit ans. On a passé beaucoup de temps ensemble. Il était là pour me remonter les bretelles à chacun de mes retards", a déclaré Blaise Matuidi à son sujet lors de cette der, avant qu’Antoine Griezmann ne remette le couvert : "Fifi, c'est notre petit grincheux. Il est très bon dans ce qu'il fait. C'est un chouette type."

>> Philippe Tournon, les Bleus au cœur

>> Koscielny et Payet avec Macron à la finale de la Coupe du monde

>> Vous voulez voir la finale des Bleus sur écran géant dimanche ? Demandez le programme !

La décla du jour

Déjà à l’origine d’un "Vive la France et vive la République" à l’issue du match contre l’Argentine (4-3), Antoine Griezmann y est une nouvelle fois allé de son élan patriotique, ce vendredi lors de la dernière conférence de presse des Bleus à Istra : "Il faut être fier d'être français, on le dit très peu, on est bien en France, on mange bien, on a un beau pays, une belle équipe de France, de beaux Français (...) et j'ai envie que les jeunes aussi disent 'Vive la France, vive la République'", a exhorté le leader des Bleus, particulièrement en forme à deux jours de France-Croatie.

>> "Il croit qu'il joue comme au Barça ?!" : Antoine Griezmann se paye Thibaut Courtois

>> Antoine Griezmann : "Que les jeunes aussi disent 'Vive la France, vive la République'"

En vidéo

Antoine Griezmann : "Il faut être fier d'être Français"

En direct d’Istra

Les Bleus quittent leur camp de base d’Istra, où ils avaient posé leurs valises le 10 juin dernier, six jours avant leur premier succès dans ce Mondial face à l’Australie (2-1), point de départ alors laborieux de leur superbe aventure. À la veille de leur finale, les Tricolores prennent la direction de Moscou, à une heure de route, où ils doivent prendre leurs quartiers dans un hôtel en fin de matinée. Au programme ensuite : conférence de presse d’Hugo Lloris et de Didier Deschamps, puis entraînement au stade Loujniki, théâtre de leur face-à-face contre les Vatreni.  

>> Kanté, Pavard, Umtiti... Les chants à connaître pour encourager les Bleus durant la finale

>> "C'est une équipe très forte" : Ivan Rakitic redoute les Bleus

>> Neymar se dit "très heureux" pour Mbappé et Rakitic avant France-Croatie

Ce qui vous attend samedi

La "petite finale" entre la Belgique et l’Angleterre. Défaites en demi-finales, respectivement par la France et la Croatie, Diables rouges et Three Lions se retrouvent ce samedi à 16 heures à Saint-Pétersbourg pour le match pour la troisième place. Une rencontre pour l’honneur qui sera aussi l’occasion d’un match au sommet entre Romelu Lukaku et Harry Kane, toujours en course pour le titre de meilleur buteur du tournoi. Avec six buts, l’Anglais paraît le mieux placé pour l’emporter.

>> Belgique-Angleterre : qui en voudra le plus ?

>> Belgique-Angleterre : qui de Kane ou Lukaku finira meilleur buteur du Mondial ?

>> Le classement des meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

La Quotidienne du jour

Au programme de la Quotidienne ce vendredi : Griezmann qui est fier d'être Français, Kylian Mbappé  impatient, enfin... pas trop, et les Bleus qui chambrent "Grincheux".

En vidéo

La Quotidienne du 13/07 : Fiers d'être Bleus

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Lire et commenter