France-Croatie : Kolinda Grabar-Kitarović, présidente... et fan numéro 1 des Vatreni

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

FERVENTE SUPPORTRICE - Ce dimanche 15 juillet, Kolinda Grabar-Kitarović sera dans la tribune officielle pour suivre la finale de Coupe du monde entre la France et la Croatie (à 17h en direct sur TF1). La jeune présidente croate s'est muée en fan numéro 1 des Vatreni. Présentation.

Kolinda Grabar-Kitarović ne raterait ça pour rien au monde. Présente dans le stade pour les huitièmes et les quarts de finale de la Croatie, la première femme présidente de la jeune République des Balkans sera la première supportrice croate ce dimanche 15 juillet, à l'occasion de la finale du Mondial contre la France (à 17h en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI).


"Je pars voir la finale, non seulement en tant que femme politique et que présidente mais comme supportrice passionnée du football croate" et comme "quelqu'un qui a joué au football", a-t-elle confié jeudi. Le chef d'État de 50 ans, en poste depuis 2015, a affirmé "déborder d’enthousiasme". "Je ne sais pas comment je tiendrai jusqu'à dimanche", a-t-elle conclu.

Une fan (presque) comme les autres

Pour assister à la rencontre, Kolinda Grabar-Kitarović a pris un congé sans solde et s'est rendue en Russie par un vol commercial payé de sa poche, comme elle l'avait fait lorsqu'elle avait assisté aux précédentes rencontres. Fan de la première heure, après l'élimination du Danemark, elle avait posté une photo depuis les tribunes du stade de Nijni-Novgorod au milieu des supporters des Vatreni. "Soyons fiers de notre peuple, aimons les armoiries de cette écharpe !", avait-elle commenté sur les réseaux sociaux. Après la victoire, elle avait fait un détour par le vestiaire croate pour féliciter les troupes de Zlatko Dalić. Rebelote quelques jours plus tard après la victoire aux tirs au but contre la Russie, le pays hôte de la Coupe du monde.

Pour la demi-finale remportée par la Croatie contre l'Angleterre (2-1, a.p.), Kolinda Grabar-Kitarović n'avait pu se rendre en Russie, du fait du sommet de l'Otan à Bruxelles. L'amatrice de football avait laissé son Premier ministre Andrej Plenkovic assister à la rencontre entre les Vatreni et les Three Lions. De son côté, elle avait fait le temps en offrant un maillot à damier rouge au président américain Donald Trump et à la Première ministre britannique Theresa May. Jeudi soir, dans les couloirs du siège de l'Alliance, elle avait même osé lancé un "Nous allons gagner !" en direction de son homologue français Emmanuel Macron.


Selon la presse croate, il se murmure qu'en cas de victoire de la Croatie, la présidente-supportrice envisagerait de déclarer lundi 16 juillet férié. En attendant, dimanche à 17h, au moment du coup d'envoi, elle sera bien dans les loges du stade Loujniki de Moscou, assise aux côtés du président de la FIFA Gianni Infantino et du chef d'État français Emmanuel Macron. 

En vidéo

VIDÉO - Tout savoir sur la Croatie de Luka Modric

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Lire et commenter