Brésil : Scolari mis en examen pour fraude fiscale

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
JUSTOC - Visé par une enquête pour fraude fiscale ouverte au Portugal, le sélectionneur du Brésil a été mis en examen mercredi. Luiz Felipe Scolari est accusé de ne pas avoir déclaré des gains de 7 millions d'euros lorsqu'il sélectionneur du Portugal.

Pas le meilleur des moments. A un mois du coup d'envoi de la Coupe du monde de football (12 juin – 13 juillet), le sélectionneur du Brésil Luiz Felipe Scolari, vient d'être mis en examen pour fraude fiscale. Selon plusieurs sources proches du procureur général de la République, l'ancien entraîneur du Portugal n'aurait pas déclaré des gains s'élevant à 7 millions d'euros, entre 2003 et 2008.

Des accusations qu'avait démenties l'intéressé de l'Agence France Presse, niant avoir commis quelque irrégularité que ce soit. "J'ai fait correctement mes déclarations de revenus. Dans tous les pays où j'ai travaillé, j'ai toujours déclaré mes revenus... S'il y a quelque chose d'incorrect, ce n'est pas de mon fait. Que la justice examine tous les faits", a assuré le sélectionneur de l'équipe "auriverde".

Accusé d'évasion fiscale et blanchiment d'argent

Pourtant, alors que le Mondial approche à grand pas et que l'équipe du Brésil est attendue au tournant pas ses supporters qui espèrent tous une victoire à domicile, Scolari a été mis en examen un peu plus tard dans la journée de mercredi. Une procédure effectuée "dans le cadre d'une enquête menée par le Département central d'investigation et d'action pénale (DCIAP) concernant d'éventuelles infractions fiscales", a indiqué sans plus de précision une porte-parole du parquet général.

Selon le journal néerlandais  Het Financieele Dagbla, le premier à avoir sorti l'affaire, il s'agit d'évasion fiscale et de blanchiment d'argent. Deux chefs d'accusation visant Scolari, auraient été commis via des sociétés basées aux Bahamas et d'autres pays. Les sommes en question auraient été perçues grâce à des droits d'image de Scolari, par le biais de deux sociétés basées au Pays-Bas. Champion du monde en 2002 avec la Seleçao, Scolari est redevenu sélectionneur du Brésil en 2012, après un intermède au Portugal et à Chelsea notamment.

Lire et commenter