Coupe du monde 2014 : Vieira critique Deschamps sur le cas Nasri

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

FOOTBALL - La grande famille de France 98 lave parfois son linge en public. Dans une interview publiée par The Guardian, Patrick Vieira se montre à nouveau circonspect sur la non-sélection de Samir Nasri dans les 23 Bleus qui partent au Brésil. Et laisse entendre que Didier Deschamps ne serait peut-être pas suffisamment costaud pour gérer l'ego du champion d'Angleterre.

Samir Nasri a reçu un soutien de choix. Non retenu par Didier Deschamps dans la liste des 30 pour le Mondial, le milieu de terrain de Manchester City continue pourtant de venir hanter le sélectionneur. C'est l'ancien coéquipier de DD en équipe de France, Patrick Vieira, qui est monté au créneau dans une interview publiée dans le quotidien anglais The Guardian .

L'ancien international aux 107 sélections, désormais en charge du développement des équipes jeunes de Manchester City, ne comprend pas le choix de l'actuel coach des Bleus et tacle un des critères essentiels qui ont décidé Deschamps à laisser Samir Nasri à la maison : l'état d'esprit. "Quand on parle football, tu veux prendre les meilleurs joueurs. Et quand tu es un manager de très haut niveau, tu dois être capable de gérer le tempérament des joueurs." Et de rappeler un fait : "En France, on parle beaucoup des problèmes de comportement de Nasri, et d'autres. Mais à Manchester, il n'en a eu aucun..."

Une main pour gifler, l'autre pour caresser


En creux, Patrick Vieira critiquerait-il la capacité de Deschamps à mener les hommes ? C'est ce qu'on pourrait croire... Sauf que la suite de l'entretien tourne à l'hommage à son ancien capitaine :  "Je ne sais pas s’ils sont assez bons pour aller jusqu'à la fin et gagner, mais ce que Deschamps montre, c'est qu'il a l'expérience. C'est un leader positif (...) Il y a un potentiel, quand vous regardez Ribéry, Benzema. Ce qui importe c'est de savoir comment ils vont être prêts à se battre l'un pour l'autre. Et je pense que si Deschamps peut les amener à se concentrer sur un même projet." 

Finalement, Pat' Vieira n'a pas la dent si dure envers Deschamps et reste conforme à son Tweet du 14 mai dernier quand, au sujet de Nasri, il avait écrit : "Pour moi, ses prestations cette saison auraient dû le mettre dans l'avion". C'est dit avec plus de finesse que Madame Nasri

Lire et commenter