Coupe du monde 2018 : Mohamed Salah sera-t-il remis à temps pour disputer le Mondial avec l'Égypte ?

LCI

à lire et à regarder sur

DANS LE FLOU - Victime d'une clé de bras en finale de la Ligue des champions perdue face au Real Madrid (3-1), Mohamed Salah est sorti en larmes, en se tenant l'épaule. À trois semaines du Mondial russe, son état de santé inquiète même si, en Égypte, sa participation ne fait aucun doute. L'intéressé se montre d'ailleurs optimiste sur son rétablissement.

L'Égypte retient son souffle. À moins de trois semaines du premier match des Pharaons à la Coupe du monde, le 15 juin face à l'Uruguay (14h), la star égyptienne Mohamed Salah a été grièvement blessée à l'épaule en finale de la C1, samedi lors de la défaite de Liverpool face au Real Madrid (3-1). Sorti à la demi-heure de jeu en se tenant l'épaule après une clé de bras du défenseur madrilène Sergio Ramos, le maître à jouer des Reds n'a pu retenir ses larmes. 


Rapidement, plusieurs médias britanniques, dont la BBC, ont évoqué une dislocation de l'épaule. Des nouvelles peu rassurantes que Jürgen Klopp, le coach des Reds, a confirmé à demi-mots en indiquant que c'était "une blessure sérieuse". "Je pense que c'est soit la clavicule, soit l'épaule, ça n'a pas l'air bon", a-t-il ajouté avant de se laisser aller à un pronostic lourd de sens sur l'état de santé de Salah. "On a perdu un joueur important et l'Égypte a peut-être perdu un joueur important pour la Coupe du monde." Or, tous les espoirs des Égyptiens reposent sur lui pour le Mondial en Russie, auquel les Pharaons participent pour la première fois depuis 28 ans.

Toute l'Égypte croise les doigts

Ce pessimisme tranche avec l'optimisme de la Fédération de football égyptienne. "Sur la base du diagnostic" fourni par le staff médical de Liverpool, le médecin de la sélection nationale Mohamed Abou al-Ala s'est ainsi dit "optimiste" concernant le rétablissement de l'attaquant. Le communiqué précise aussi que Mohamed Salah souffre d'une "blessure aux ligaments de l'articulation de l'épaule", nécessitant d'habitude trois semaines de récupération. 

Pour étouffer ce qui serait vécu comme un drame national, les autorités se sont elles aussi montrées rassurantes. "Si Dieu le veut, Salah (sera) sur la liste finale de la sélection nationale pour la Coupe du monde qui sera annoncée le 4 juin", a assuré sur Facebook Khaled Abdelaziz, le ministre égyptien de la Jeunesse et du Sport. Le président Abdel Fattah al-Sissi, en personne, a aussi espéré que le meilleur joueur de Premier League "retourne bientôt sur le terrain".

De possibles retrouvailles Salah-Ramos

Dans la presse locale, Al-Ahram est sur la même longueur d'onde. "Satisfaction dans la rue égyptienne après le diagnostic médical", peut-on lire dans le journal d'État, qui ajoute que le joueur aurait informé ses proches qu'il participerait bien à la Coupe du monde. "Salah participe au Mondial", assure Al-Akhbar Al-Youm, un autre quotidien gouvernemental. Dimanche, en fin d'après-midi, c'est Mohamed Salah lui-même qui a donné de ses nouvelles. "Malgré les pronostics, je suis confiant sur le fait que je serai en Russie", a-t-il indiqué sur Twitter.

Si l'information venait à se confirmer dans les prochains jours, l'Égypte pourrait alors compter sur sa star pour tenter d'accrocher l'une des deux premières places qualificatives de sa poule. À coup sûr le possible quart entre l'Égypte et l'Espagne aurait une saveur particulière avec les retrouvailles entre Mohamed Salah et son bourreau d'un soir, l'Espagnol Sergio Ramos.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter