Coupe du monde 2018 : d'où vient le coq sur le maillot de l'équipe de France ?

LCI

à lire et à regarder sur

LE CHANT DU COQ - Omniprésent sur le maillot bleu depuis 1909, le coq est l'emblème des Bleus. Petit retour sur l'histoire du gallinacé.

Depuis plus d'un siècle, le coq orne fièrement le maillot de l'équipe de France. Au milieu des félins et des aigles, qui font souvent office d'emblèmes nationaux en Afrique, où les sélections portent les noms de ces animaux, l'oiseau de basse-cour apparaît comme un ovni. 


Visible dès l'Antiquité sur des pièces de monnaie gauloises, il devient vite le symbole de la Gaule et des Gaulois, du fait de la proximité orthographique entre les deux mots, le terme latin "gallus" signifiant à la fois coq et gaulois. Mais quelles que soient ses origines exactes, le gallinacé a, de part sa symbolique, inspiré les sportifs et sportives de tous horizons. Avec son chant, l'animal symbolise le retour de la lumière du jour après les ténèbres de la nuit.

Créée en 1904, c'est sans le coq que l'équipe de France joue les premiers matches de son histoire. L'animal fait son apparition lors de la première rencontre officielle face à la Belgique en 1909, après un conflit entre l'Union des sociétés françaises de sport athlétiques et la Fédération française de football. Le Comité français interfédéral (CFI) se voit confier la mission d'organiser les matches internationaux et choisit le coq pour se démarquer au niveau national. 


En 1919, la FFF reprend finalement les prérogatives attribuées au CFI et décide de conserver l'emblème du coq. D'abord blanc et rouge, il va devenir brodé et multicolore dans l'après-guerre. Dans les années 70, il devient entièrement doré. En 1998, après le sacre mondial des Bleus à domicile, une étoile vient surplomber le volatile. Il a, depuis 2011, été repeint en blanc par Nike, l'équipementier de la Fédération française de football en remplacement d'Adidas.

Apprécié par les supporters tricolores, à l'image du célèbre Clément d'Antibes, toujours accompagné de son fidèle compagnon Balthazar jusqu'à ce que l'UEFA interdise l'animal dans les stades, le coq s'impose au-delà du maillot des Bleus. En 1998, Footix (voir ci-dessus), un coq dressé sur ses pattes, ballon de foot à la main, est devenu la mascotte officielle du tournoi. Fort de son succès qui ne s'est pas démenti au fil des années, il a donné naissance à Ettie, créée en 2018, pour être le talisman de la Coupe du monde féminine en 2019 en France.


[RETROUVEZ toutes les infos sur la Coupe du monde 2018 ici]

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter