Fortnite, Linkup et Superman : le portrait culture pop d’Antoine Griezmann

LCI

à lire et à regarder sur

MULTI-TÂCHES - On connaît la passion de l'attaquant des Bleus pour le basket-ball, le rap US et sa famille. Mais saviez-vous qu'il avait fait une incursion au cinéma ? LCI a été à la pêche aux infos insolites sur le leader de la Team Grizi.

Si la pelouse est son terrain de chasse, les réseaux sociaux sont son défouloir. Suivi par plus de 5,11 millions de personnes sur Twitter et plus de 16,8 millions sur Instagram, Antoine Griezmann est un hyperactif quand il s'agit de partager son quotidien. Un peu moins quand il s'agit d'interagir. Trois abonnements sur Twitter, 12 sur Instagram. Pas folichon mais très intéressant pour comprendre les goûts du footballeur hors du ballon rond.


Son frère Théo, sa femme Erika, son pote des Bleus Paul Pogba, le Brésilien Neymar, des basketteurs NBA ou encore le comédien Jaime Lorente Lopez, vu dans la série Netlix "La Casa de Papel", figurent parmi les heureux élus. Icône chez les Bleus, Antoine Griezmann bénéficie également d'une certaine aura quand il s'agit de parler pop culture. Attention, il y en a pour tous les goûts. Et toutes les couleurs.

Linkup

Il a longtemps partagé sa couleur de cheveux. Mais c'est avec sa musique qu'Antoine Griezmann a découvert Matt Pokora. Il a 12 ans quand le natif de Strasbourg remporte le télécrochet "Popstars" avec Lionel et Otis. Le trio, renommé Linkup, sort dans la foulée un premier album. Le premier que le footballeur se souvient avoir adoré. "J'écoute toujours Matt Pokora", nous disait-il l'an dernier. "C’est une personne que j’apprécie, on s’envoie des messages de temps en temps", ajoutait-il. Grand fan de football, nul doute que le chanteur devrait échanger avec lui avant le début du Mondial la semaine prochaine.

En vidéo

Le pop quizz d'Antoine Griezmann

Bob L'Eponge

On a tous nos gestes fétiches. Zinédine Zidane racontait dans une pub qu'il commençait par habiller sa jambe gauche. Toujours. Chaussette, puis chaussure. Autre manie, le rugbyman Christophe Domenici consultait toujours son astrologue et tarologue Dylan avant de prendre une décision importante. Antoine Griezmann a eu, lui aussi, ses petites superstitions. L'arme du crime ? Un boxer jaune à l'effigie de la star des moins de 10 ans, Bob L'Eponge. L'attaquant l'a porté pour chacun de ses matches avec la Real Sociedad, malgré les brimades de ses petits camarades. Un accessoire qu'il n'a pas emmené avec lui à Madrid. "Je l'aimais beaucoup et il me portait chance, mais je l'ai laissé. Au début, on se moquait de moi puis mes compagnons s'y sont habitués", racontait-il à El Pais l'an dernier.

Fripouille

Les courses, c'est son autre grande passion. Comme Omar Sharif. Antoine Griezmann est l'heureux propriétaire de chevaux de courses qui, à l'année, résident "dans un haras à 80 km de Mâcon". "J'en ai mis deux au trot et quatre au galop (...). Je passe voir les chevaux le matin, très tôt. On papote, on prend des nouvelles les uns des autres, on boit un petit maté. Je fais des photos. Ça me sort du foot", détaillait-il à GQ en avril au sujet de ce hobby qu'il partage avec son père. Hobby qui lui a permis de décrocher une première victoire à Marseille l'an dernier avec le galopeur Tornibush. La semaine dernière, Fripouille lui a offert un premier succès en trot. De bon augure pour la suite.

Superman

Son idole David Beckham a été la star d'une comédie dans laquelle il n'est même pas apparu, "Joue-la comme Beckham". Alors rien d'étonnant à ce qu'Antoine Griezmann ait sauté sur l'occasion pour faire ses premiers pas au cinéma. Enfin, presque. Car c'est uniquement sa voix que le Français a prêtée au film d'animation "Lego Batman", doublant le personnage de Superman aux côtés de Blaise Matuidi et Stéphane Bern. Et une corde de plus à son arc, une !

Fortnite

Vous n'avez pas pu y échapper si vous suivez l'équipe de France. Après avoir transformé son penalty face à l'Italie vendredi 1er juin en amical (3-1), Antoine Griezmann a célébré son but en sautillant les jambes écartées, formant un L au-dessus de sa tête avec ses doigts. Oubliées les mains qui miment un téléphone comme Drake dans son clip "Hotline Bling", place désormais au "Take The L", issu du jeu vidéo ultra-populaire Fortnite. On attend donc une démonstration de "flossing", danse aperçue dans le même jeu, la prochaine fois qu'il trouvera les filets.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter