"Notre équipe peut s'imposer face à n'importe qui" : l’Australie déterminée à jouer un mauvais tour aux Bleus

LCI

à lire et à regarder sur

AMBITION - A cinq jours du premier match du groupe C entre l'équipe de France et l'Australie, à 12h sur TF1 samedi, les joueurs océaniens sont plus motivés que jamais à l'idée de faire chuter la bande de Didier Deschamps. Pour les internationaux Mathew Ryan et Massimo Luongo, l'exploit est en tout cas possible.

Samedi, l’équipe de France va affronter l’Australie pour son premier match du groupe C (également composé du Pérou et du Danemark), à l’occasion de la troisième journée de compétition du Mondial 2018 en Russie. Si cette confrontation s’annonce très déséquilibrée sur le papier, les Socceroos comptent bien poser le maximum de problèmes aux Bleus et jouer crânement leur chance.


"On sera prêt pour le match contre la France. Et on entend bien se donner la chance de le gagner. On a hâte. On sera prêt, comme on l'est toujours. A ce niveau, je suis très confiant", assure le portier titulaire de l’Australie Mathew Ryan, qui officie à Brighton, en Premier League. "J'ai la conviction que notre équipe peut s'imposer face à n'importe qui."

Le sélectionneur ne veut pas des défaites ou même des nuls, il veut qu'on gagne les matchs.Le milieu de terrain australien Massimo Luongo.

Le milieu de terrain des Queens Park Rangers Massimo Luongo s’avance également très déterminé avant cette rencontre cruciale. "Le sélectionneur ne veut pas des défaites ou même des nuls, il veut qu'on gagne les matchs. A ce niveau, on part tous sur un pied d'égalité", explique-t-il, tout en étant lucide sur le niveau et les ambitions de l’équipe de France : "Mais on a vu que la France jouait pour le titre. Individuellement, ils ont de grands joueurs, des joueurs de classe mondiale, surtout au milieu. Ils sont là pour ramener la Coupe."


Pour Ryan, les statistiques et l’écart de niveau supposé entre la France et l’Australie ne veulent rien dire : "Avant d'affronter la République tchèque, une statistique disait que l'on n'avait plus gagné depuis longtemps contre une nation européenne. Et on l'a fait deux fois en quelques jours", faisant référence aux succès contre les Tchèques (4-0) et les Hongrois (2-1) en préparation.

Offrez-vous encore plus de frissons en défiant vos amis et collègues au jeu de pronostics gratuit MonPetitProno. On vous prévient, vous ne verrez plus les matchs de la même façon... Et pour vous mesurer à toute l'équipe TF1, rejoignez gratuitement La Ligue grâce au mot de passe KAL1YSWK.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter