France-Etats-Unis : Timothy Weah, le plus français des Américains

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

PROMESSE - Samedi à 21h à Lyon, l'équipe de France va affronter les Etats-Unis dans le cadre de son troisième match amical avant a Coupe du monde 2018 en Russie. L'occasion pour l'équipe de Didier Deschamps de croiser le chemin du jeune Timothy Weah, espoir du Paris Saint-Germain et fils de la légende George Weah.

Il sera l’une des attractions de la rencontre amicale opposant la France aux Etats-Unis, samedi soir à 21h au Groupama Stadium de Lyon (à suivre en direct sur TF1). A seulement dix-huit ans, Timothy Weah, fils du Ballon d’Or 1995 et désormais président du Libéria, George Weah, est le futur de la sélection américaine. Sélection avec laquelle il a déjà ouvert son compteur buts grâce à une réalisation face à la Bolivie le 29 mai dernier (3-0). Et ce moins de trois mois après sa première apparition professionnelle avec le Paris Saint-Germain, le 3 mars dernier à Troyes (2-0).

Non qualifié pour le Mondial 2018 avec la sélection américaine, il espère néanmoins trouver de nouveau le chemin des filets contre à la bande de Didier Deschamps. "Débuter en sélection à cet âge au niveau professionnel est toujours un rêve qui devient réalité. J'ai attendu ce moment toute ma vie, c'est arrivé. (...) J'espère marquer à nouveau en France, contre mes coéquipiers (du PSG)", a déclaré le jeune attaquant parisien en conférence de presse.

Après le match, on se tombera dans les bras, mais pendant la rencontre, ce sera la guerre.Timothy Weah sur Mbappé, Aréola et Kimpembe.

"C'est un grand test en général, parce que la France est une équipe qui a gagné la Coupe du monde et possède plusieurs des meilleurs joueurs du monde. Jouer contre Mbappé, Kimpembe et Areola sera une expérience incroyable. Après le match, on se tombera dans les bras, mais pendant la rencontre, ce sera la guerre, j'ai hâte de voir ce que ça va donner demain", a-t-il ajouté.


Premier joueur né dans les années 2000 à porter le maillot des USA, Weah a longtemps fait l'objet d'une cour assidue de la part de la fédération américaine de football mais aussi de la Fédération française de football (FFF). Déjà international américain dans les catégories des moins de 15 ans et moins de 17 ans, le natif de New York a finalement choisi son pays de naissance, lui qui aurait pu également revêtir le maillot du Liberia, comme son glorieux père.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter