Jamie Vardy arrêtera le tabac et le porto pendant le Mondial (mais pas le Red Bull au petit-déjeuner !)

LCI

à lire et à regarder sur

HYGIENE – L’attaquant de l’équipe d’Angleterre, Jamie Vardy, a décidé de bousculer ses habitudes le temps du Mondial de foot. Mais pas toutes non plus.

Même dans les conférences de presse de l’équipe d’Angleterre, en amont d’une Coupe du monde imminente, difficile d’intéresser certains journalistes anglais exclusivement au football. L’attaquant Jamie Vardy en a (encore) fait l’expérience, mardi, tandis qu’on l’a abondamment interrogé... sur sa consommation de "snus", un tabac à mâcher très en vogue outre-Manche.

Le buteur de Leicester avait, bien malgré lui, défrayé la chronique lors de l’Euro 2016, quand une photo de lui consommant le tabac en question avait été publiée dans plusieurs tabloïds. Va-t-il encore en mâchouiller durant la Coupe du monde en Russie ? "Non, j’ai dû m’en débarrasser parce que cela avait créé une grosse polémique. Donc je ne pense pas que je me ferais photographier à nouveau avec ça", a-t-il soupiré.

Red Bull, double expresso et omelette jambon-fromage

Avant d’expliquer à quel point les médias peuvent être nuisibles durant une grande compétition internationale : "Ce truc était partout dans les journaux. Ils en ont fait une grande chose et je ne comprends pas pourquoi. Je n'avais pas besoin de tous ces problèmes. Nous sommes ici pour nous concentrer sur l'équipe d'Angleterre. Même si vous ne lisez pas les journaux, quelqu'un vous dira si votre tête est dedans. Alors je me suis débarrassé du tabac, juste pour pouvoir me concentrer."


Les habitudes alimentaires de l’Anglais avaient, du reste, amusé tout le Royaume à la fin 2016, quand l’attaquant avait révélé des détails croustillants dans son autobiographie From Nowhere : My Story. On y apprenait que Vardy mélange vodka et Skittles pour se remettre d’une blessure ( !), qu’il boit du Porto "pour mieux dormir" à chaque veille de match, ou encore qu’il avale "trois Red Bull, un double expresso et une omelette jambon-fromage" dans les heures précédant une rencontre.

Durant cette dernière conférence de presse surréaliste, le joueur a précisé qu’il abandonnerait également le Porto le temps de la Coupe du monde. En revanche, pas question de lâcher sa boisson énergisante préférée. "Les Red Bull sont toujours là, oui. Le sélectionneur (Gareth Southgate, ndlr) est ok avec ça. Il me voit en boire tous les matins au petit-déjeuner. Et je n’arrive pas consommer la version sans sucre, ça n'a pas le même goût", a-t-il encore indiqué, révélant donc, au passage, qu’il se descend des canettes dès le réveil. Amis diététiciens, passez votre chemin.


[RETROUVEZ toutes les infos sur la Coupe du monde 2018 ici]

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter