Coupe du monde 2018 : l'épidémie de rougeole qui inquiète les autorités sanitaires britanniques

LCI

à lire et à regarder sur

RISQUE SANITAIRE - Les fans de football britanniques qui feront le déplacement en Russie sont priés d'avoir leur vaccin anti-rougeole à jour.

C'est une épidémie en recrudescence qui force à la vigilance. La rougeole, cette maladie virale grave et contagieuse, connait une flambée dans de nombreux pays du globe, dont la Roumanie, l'Italie, l'Ukraine, mais aussi en Russie, où près de 600 cas ont été dénombrés alors que la Coupe du monde doit démarrer le 14 juin prochain. 

De quoi pousser les autorités sanitaires britanniques à conseiller aux fans des Three Lions désireux de se rendre dans le pays à l'occasion du Mondial de se faire vacciner contre la rougeole. 

Et si le "Public Health" est inquiet, c'est aussi à cause de la transmission extrêmement "facile" du virus. Selon l'OMS, "le virus reste actif et contagieux dans l’air ou sur les surfaces contaminées pendant deux heures". Et d'ajouter que "les porteurs du virus peuvent le transmettre pendant les quatre jours qui précèdent l’apparition de l’éruption cutanée et les quatre jours qui suivent". Une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes. 

Et la France dans tout ça ?

Quid de la France ? Même schéma qu'à l'étranger : on constate une recrudescence des cas de rougeole qui "fait craindre une épidémie sur l'ensemble du territoire", expliquait le ministère en mars dernier. Au 27 mai 2018, on recensait "2364 cas déclarés depuis le 6 novembre 2017", date du début de la recrudescence de la rougeole, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'agence sanitaire Santé publique France.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter