Coupe du monde 2018 : Noël Le Graët refoulé de l’hôtel des Bleus malgré son accréditation

LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
SÉCURITÉ - Les mesures de sécurité sont draconiennes autour de l'équipe de France. Le premier à en avoir fait les frais n’est autre que… Noel Le Graët. Malgré son accréditation, le président de la FFF s’est vu interdire l’accès au camp de base des Bleus.

C’est une situation pour le moins cocasse… Le président de la Fédération française de Football (FFF) Noël Le Graët s’est vu interdire l’accès à l’hôtel de l’Equipe de France, malgré son accréditation en bonne et due forme, ce lundi. Interrogé sur le possible hermétisme de son camp de base lors de la conférence de presse qui s'est tenue en début d'après-midi, Didier Deschamps a révélé cette anecdote, qui illustre bien les mesures de sécurité draconiennes mises en place. 

"On est soumis à des règles de sécurité très élevées. Même notre président qui est ressorti ce (lundi) matin n'a pas pu rerentrer. Pourtant il avait sa carte (d'accréditation), mais non, c'est non", a dit l'entraîneur sur un ton amusé en révélant cette scène. Mais il a réfuté vouloir créer un "bunker" : "On a besoin de tranquillité, mais je ne veux surtout pas d'un style bunker ! C'est très évasé, il y a beaucoup d'espace", a-t-il déclaré. 

En vidéo

Coupe du monde 2018 : Istra sera le camp de base des Bleus

L'hôtel des Bleus est isolé dans une forêt à Istra, au bout d'un chemin d'accès protégé par des policiers. Il est interdit de prendre en photo le portail d'entrée, lui aussi dûment gardé, où un "Bienvenue" est néanmoins inscrit en français.


[RETROUVEZ toutes les infos sur la Coupe du monde 2018 ici]

Offrez-vous encore plus de frissons en défiant vos amis et collègues au jeu de pronostics gratuit MonPetitProno. On vous prévient, vous ne verrez plus les matchs de la même façon... Et pour vous mesurer à toute l'équipe TF1, rejoignez gratuitement La Ligue grâce au mot de passe KAL1YSWK.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter