Coupe du monde 2018 : comment la Russie se protège contre d'éventuelles attaques de drone

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

SÉCURITÉ - La Russie va déployer lors du Mondial 2018 de football cet été des moyens militaires conséquents, destinés à prévenir une éventuelle attaque de drone dans les stades qui accueillent la compétition. Mais pas seulement.

Aux grands maux, les grands remèdes. Très préoccupées par la menace terroriste qui plane au-dessus de la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet), les autorités russes ont mis en place, dès le mois de février, des unités chargées du brouillage électronique autour des 12 stades où se dérouleront les matchs du tournoi, révèle le quotidien russe RBK. L’usage de ce matériel sophistiqué, déjà en action en Syrie ou dans l’est de l’Ukraine, a vocation à rendre impossible toute attaque de drone.

Aucune sélection prise de haut

Pour ce faire, la Russie a aussi mis en place plusieurs dizaines de zones d'exclusion aérienne, qui couvrent non seulement les stades et les 11 villes hôtes, mais également les terrains d'entraînement et les hôtels où logeront les 32 sélections participant à la compétition. En tout, l’état-major de l’armée russe a identifié 41 lieux autour desquels tous les types de vols seront interdits pendant le Mondial, sur des zones allant de 500 mètres à 10 kilomètres carrés.

La menace terroriste constitue, logiquement, l'une des principales inquiétudes des autorités russes, qui luttent depuis des années contre une rébellion islamiste dans le Caucase du nord et qui interviennent militairement en Syrie aux côtés des forces du président Bachar al-Assad depuis septembre 2015. Selon AlexeÏ Filatov, vice-président de l’association antiterroriste internationale Alfa et ancien responsable du Service fédéral de sécurité russe (FSB), "un drone est un moyen efficace de transporter trois kilos de TNT pour les déposer et les faire exploser dans un point donné".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter