REVIVEZ - Coupe du monde : Messi et l'Argentine accrochés par l'Islande (1-1)

LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL – L'Argentine et son génial attaquant n'ont pu faire mieux qu'un match nul, samedi 16 juin à Moscou face à l'Islande (1-1). La Pulga a notamment manqué un penalty et les Islandais, solidaires et courageux, récupèrent un match nul inespéré dans ce groupe D.
Live

SOUVENIR SOUVENIR


Vous vous souvenez le fameux clapping ?! On a retrouvé l'initiateur du phénomène islandais à l'Euro et on a lui demandé ce qu'il pensait de la "récupération"

"Huh !" : l’heure du retour pour le "clapping" islandais

"Huh !" : l’heure du retour pour le "clapping" islandais
Argentine
Kun Aguero 18'
En cours

1 - 1
16/06/2018
Moscou
Islande
Finnbogasson 23'

FIN DU MATCH 


Il reste deux minutes à jouer et même à ce moment-là, du match, l'Argentine est timorée face au but. Sur ce dernier coup franc, Messi, exténué, tire et la balle arrive dans le mur islandais. 


L'arbitre siffle la fin du match : l'Argentine est tenue en échec par les Islandais. 

ISLANDE 


Superbe parade de Halldorson, encore une fois. Quelle sortie, quel plongeon sur cet effet rentrant de Pavon... 


Sigurdarson va entrer pour remplacer Finnbogason, épuisé et perclus de crampes.

FAUTE 


Mascherano enchaîne les maladresses et met son équipe en tort... Entre énervement et déconcentration, on hésite. 

CHANGEMENT 

Gonzalo Higuain va faire son entrée et Meza, sort. En espérant que cela donne un petit coup de fouet à l'Argentine à dix minutes de la fin du match.

VOILA, VOILA ...


Encore une superbe frappe de Leo Messi qui s'échoue ... à la droite des buts islandais. Ca ne veut vraiment pas.

TOUJOURS PAS


Accroché dans la surface de réparation, Pavon demande un penalty ... refusé. 

CHANGEMENTS


Christian Pavon rentre et c'est Di Maria qui sort. 


Skulason rentre et Gunarsson sort, côté islandais.

COUP FRANC ... RATE ! 

Avec une grosse faute sur Maximiliano Meza, Lionel Messi obtient un coup franc. qui rentre ... dans le mur islandais. 

CONTRE ATTAQUE ... QUI RATE 


Sur une contre attaque, Banega tire ... et cça va dans les mains de Halldorson. Ca ne veut vraiment pas. 

ISLANDE 

La joie du gardien islandais après son sauvetage 

PENALTY POUR L'ARGENTINE 


Après un contact sur Meza qui semble rentrer dans le joueur islandais, il chute et ... Penalty. Messi tire à gauche, le gardien plonge à gauche !!! Messi est en échec ! Quel arrêt du gardien. Il ne semble rester que l'orgueil aux argentins pour tente de défaire la plus petite équipe de ce championnat. 

BLESSURE


Gundmundsson reste au sol, après un choc, sur le mollet. Les médecins sont appelés, un coup de froid et ... il sort. 

EN TRIBUNES

Et ça clappe dans le stade du Spartak ! Les islandais sont en feu sur le terrain et dans les tribunes! 

UN MUR 


Il n'y a rien à faire, côté argentin, ça ne veut pas passer, le mur argentin. Messi a beau passer trois défenseurs islandais et passer la balle à Aguero, ça ne veut pas. 


Mais les argentins ont décidé de s’installer dans la moitié de terrain islandaise, pour faire pression sur les vikings et les user... on ne va pas y aller par quatre chemins : ça marche moyen !  

CHANGEMENT ! 


Biglia sort au profit de Banega. Le tour sous l’œil de Diego Maradona, un peu énervé, en tribunes. 

AIE AIE AIE 


Sigurdsson met le feu à la défense argentine... Un asado viking !! Les argentins se laissent déborder, tellement facilement. 

L'ARGENTINE PERD PIED


L'Islande tient toujours la baraque... L'Argentine perd ballons sur ballons et n'arrive toujours pas à percer la défense islandaise. Di Maria semble à la peine, Mascherano tire un peu comme il le sent et donc, n'importe où ... Ca va être compliqué pour l'Argentine.

REPRISE 


La seconde mi-temps démarre ! 

DANS LE COULOIR ! 


Le match va reprendre : les islandais auront-ils suffisamment de jus pour tenir une seconde mi-temps aussi rapide et intense que la première ? Nous verrons ! 

BABY BOOM 


On vous rappelle le baby boom islandais après leur victoire durant l'Euro ... S'ils gagnent cette fois, face à l'Argentine, on pourrait avoir droit à un second Baby Boom ! 

Un soir de victoire, les Islandais auraient plus fait l'amour : baby-boom en Islande 9 mois après l'Euro

Un soir de victoire, les Islandais auraient plus fait l'amour : baby-boom en Islande 9 mois après l'Euro

LES VIKINGS SONT INTENABLES 


Les Islandais mettent le feu dans la surface argentine ! Finnbogasson est en feu! Et la défense argentine un peu dans les vapes. Fin de cette première mi-temps ! Les équipes rentrent au vestiaire. 

POINT STAT'


La Fifa balance les statistiques de cette première mi-temps : 

L'Argentine a 77% de possession de balle et 87% sur la justesse des passes. 

C'EST DUR ! 


Le seul moyen pour les argentins, est de pousser les islandais à la faute : c'est chose faite. Un corner pour l'Argentine qui atterrit ... dans les mains du gardien islandais, Halldorsson. 

UN MUR DE GLACE  !

Il reste dix minutes dans cette première mi-temps et les argentins ne trouvent toujours pas la faille dans la défense islandaise. les Vikings se replient très rapidement dans la zone défensive. 

COMPLIQUE ! 


Les argentins sont un peu malmenés par des islandais rugueux. Messi et Aguero ont beau sembler se ballader, ça ne va toujours pas au fond des filets islandais ! Les solutions sont difficiles à trouver pour les argentins.

DANS L'HISTOIRE 


En inscrivant ce but, Finnbogason devient le premier buteur islandais dans l'histoire de la Coupe du Monde. 

ET ALLEZ EGALISATION 


Alfred Finnbogasson égalise pour l'Islande !! Dingue ! Quel cafouillage des argentins ! 

BUT ! 


Et but d'Aguero ! Un but surpuissant de l'argentin : le premier but du joueur en Coupe du Monde ! 

LA DÉFENSE EN FEU


On fait un petit point "défense argentine"... ça ne rigole pas du tout entre Otamendi, Rojo et Tagliafico, sur le pressing des attaquants islandais. 

PREMIER CLAPPING 


Et le voilà, le premier clapping de cette Coupe du Monde !!

PREMIÈRE OCCASION DE BUT 


Les islandais remontent tout le terrain ... et ratent une occasion de but incroyable sur une mauvaise relance de Caballero. 

ENCORE UNE 


Première faute sur Leo Messi... sans doute pas la dernière ! 

FAUTE


Après une faute de Mascherano, les islandais tirent un coup franc très rapidement... que les argentins récupèrent. 

FAUTE 


Pour le moment, la possession de balles est ... allez ... 99% argentine. Après une faute sur Tagliafico, les argentins obtiennent un coup franc : ça passe à côté du but de Halldorsson. 

ET C'EST PARTI ! 


Les arbitres sont polonais, dans cette rencontre. Le principal est Szymon Marcyniak. Il donne le coup d'envoi : c'est parti. 

ARGENTINE - ISLANDE 


Les deux équipes entrent sur le terrain, pour ce premier match du groupe D. 

ISLANDE 


Les Islandais vont-ils nous faire un clapping digne d'un championnat du monde ? Réponse dans quelques minutes 

ARGENTINE 


Les fans argentins vont très certainement donner de la voix ! 

ÉCHAUFFEMENT 


Les deux équipes sont sur la pelouse du Spartak Stadium, pour prendre la température. 

SOUVENIR SOUVENIR


Vous vous souvenez le fameux clapping ?! On a retrouvé l'initiateur du phénomène islandais à l'Euro et on a lui demandé ce qu'il pensait de la "récupération"

"Huh !" : l’heure du retour pour le "clapping" islandais

"Huh !" : l’heure du retour pour le "clapping" islandais

LES COMPOS


Voici les compos pour cette rencontre : 

Argentine : Caballero - Salvio, Otamendi, Rojo, Tagliafico - Biglia, Mascherano - Messi (cap.), Meza, Di Maria - Aguero

Sélectionneur: Jorge Sampaoli


Islande : Halldorsson - Saevarsson, Arnason, Sigurdsson, Magnusson- Gunnarsson (cap.), Hallfredsson - Gudmundsson (cap.), Sigurdsson, Bjarnason - Finnbogason

Entraîneur: Heimir Halgrimsson

Réussira-t-il enfin à atteindre le Graal ? Lionel Messi et l’Argentine lancent leur Coupe du monde 2018 face à l’Islande ce samedi à 15h sur la pelouse de l’Otkrytie Arena à Moscou, quatre ans après leur échec contre l’Allemagne en finale du Mondial 2014.


Un traumatisme d’autant plus grand que l’Albiceleste et sa star ont connu des désillusions similaires en 2015 et 2016 avec leurs deux défaites face au Chili en Copa America. De quoi pousser certains à parler de "malédiction" au sujet du quintuple vainqueur du Ballon d’Or. 

Loin de ces trophées manqués, les Islandais s’apprêtent, eux, à découvrir la plus grande des compétitions internationales. Après leur premier Euro en 2016 en France, où ils avaient été éliminés par les Bleus en quart de finale, les Strákarnir okkar, poussés par tout un peuple, espèrent réitérer l’exploit en sortant de leur poule. Mais dans un groupe D (très) relevé, également composé de la Croatie et du Nigeria, les coéquipiers de Gylfi Sigurdsson auront fort à faire. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter