Coupe du monde 2018 : la séance de rattrapage du 28 juin

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL - Vous n’avez pas pu vous libérer à 16 heures pour regarder les matches du groupe H, ni décaler votre dîner de ce soir pour visionner ceux du groupe E ? Pas de panique, voici ce qu’il fallait retenir de cette nouvelle journée de compétition.

On a presque pleuré pour le Sénégal dernier représentant du continent africain dans cette Coupe du monde et éliminé à cause de ses cartons jaunes. On a failli piquer un somme pendant la "finale" du groupe G, Angleterre et Belgique. Mais on a bien rigolé en conf' avec les Bleus. On rembobine la journée pour vous...

Le but du jour

On aurait pu choisir le but de Mani qui a offert la qualification à la Colombie face au Sénégal ou ceux de la Tunisie face au Panama (2-1). Mais non, on a vu bien plus insolite lors du match Belgique-Angleterre. Après l'ouverture du score d'Adnan Januzaj (51e), son coéquipier Michy Batshuayi a voulu fêter l'ouverture du score à sa façon. En remettant un grand coup de pied dans le ballon... alors qu'il se trouvait près d'un poteau. On ne vous dira que deux mots : "effet boomerang". Et on vous laisse découvrir la séquence !


>> VIDEO - Angleterre-Belgique : Batshuayi se loupe en voulant célébrer le but de Januzaj

L'homme du jour

On ne va pas se mentir. Les conférences de presse des Bleus ne sont pas toujours palpitantes. Alors quand l'un des joueurs sort des habituels "l'important c'est les trois points" et "le groupe vit bien", on prend. Et on savoure. Dans le rôle de l'ambianceur ? Samuel Umtiti qui, en plus d'avoir longuement encensé son coéquipier au Barça et futur adversaire Lionel Messi, a dévoilé les petits secrets de son sélectionneur. Une séquence qui a eu le mérite de faire rire les journalistes.


>> Umtiti explique pourquoi Didier Deschamps est détendu

Du côté d'Istra

Pour vivre heureux, vivons cachés. Didier Deschamps l'a bien compris et a décidé de tout verrouiller. Quitte à employer des techniques dignes des plus grands films d'espionnage. Plusieurs médias ont rapporté que le sélectionneur des Bleus avait zappé l'entraînement à huis-clos qui devait se tenir au stade de Glebovets. C'est dans leur hôtel que les Français auraient fait leurs premiers réglages en vue du huitième de finale contre l'Argentine. Objectif ? Eviter que ne fuitent dans la presse les joueurs et le système de jeu choisis par le sélectionneur français, comme ça avait été le cas face au Danemark. On n'est jamais trop prudent.

Hors-jeu

Le football est une fête. A laquelle tout le monde ne veut pas participer. Un Libanais l'a payé de sa vie, mercredi, dans la banlieue de Beyrouth, rapportent l'armée libanaise et la presse locale, citées par l'AFP. La victime a été "poignardée" à mort par son voisin alors qu'elle célébrait la victoire du Brésil et la défaite de l'Allemagne. L'auteur des coups mortels a été interpellé dans la soirée. Et devrait voir la fin de la compétition derrière les barreaux.

La Quotidienne du jour

La conf de presse des Bleus 100% Messi ? Les Mexicains en folie après la victoire de la Corée du Sud ? Les Brésiliens qui continuent de chambrer les pauvres Allemands ?  C'est à voir dans la quotidienne de ce jeudi 28 juin.

En vidéo

La Quotidienne du 28/06 : Messi, Messi, Messi !

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Lire et commenter