Coupe du monde 2018 : une députée conseille aux femmes russes de ne pas coucher avec des étrangers

LCI

à lire et à regarder sur

POLÉMIQUE - Une députée a créé la polémique en conseillant aux femmes russes de ne pas coucher avec les visiteurs étrangers pendant la Coupe du monde. Selon elle, elles ne doivent se marier et créer une famille qu'avec des citoyens russes, pour éviter notamment de se retrouver mères célibataires.

La députée Tamara Pletneva, 70 ans, à la tête du comité de la Douma (chambre basse du Parlement) de la Famille, des femmes et des enfants, a donné un drôle de conseil aux femmes russes avant le coup d'envoi de la Coupe du monde ce jeudi. Selon elle, l'arrivée de centaines de milliers d'étrangers en Russie signifie qu'"il y aura des femmes qui sortiront avec eux et qui donneront naissance à des enfants". "J'espère qu'elles ne le feront pas" a-t-elle ajouté, lors d'un entretien avec la radio russe Govorit Moskva.


Prenant pour exemple les Jeux olympiques de 1980 à Moscou, lors desquels des femmes russes avaient eu des enfants avec des étrangers, elle a constaté que ces bébés étaient parfois d'une "race différente". Or selon elle, les Russes doivent "donner naissance à (leurs) propres enfants". Elles doivent également éviter ce genre de situation pour ne pas avoir à élever leurs enfants seules une fois la compétition terminée.

Les femmes russes doivent se marier avec "des citoyens russes"

La députée a également expliqué que les enfants "ont de la chance s'ils sont de la même race (que leur mère, ndlr), mais s'ils sont d'une race différente, c'est fatal". Selon celle qui ne s'estime pas nationaliste, les femmes russes doivent se marier avec "des citoyens russes, créer une bonne famille et vivre en paix".


Ces conseils ont provoqué une vague d'indignation et de critiques sur les réseaux sociaux russes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter