Coupe du monde : Clément Grenier forfait

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL 2014 - Fragile des adducteurs cette fin de saison et encore blessé jeudi lors de l'entraînement, Clément Grenier est forfait pour la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet), annonce L'Equipe. Deux solutions sont privilégiées pour le remplacer : Morgan Schneiderlin ou Rémy Cabella.

On guettait le dos de Franck Ribéry . Ce sont finalement les adducteurs de Clément Grenier qui ont sifflé et qui vont priver le joueur du prochain Mondial (12 juin - 13 juillet), annonce L'Equipe ce vendredi, information confirmée par d'autres médias depuis. La veille, lors du retour à l'entraînement après deux jours de repos , le milieu de terrain de l'Olympique lyonnais n'avait pu retenir ses larmes, de douleur, peut-être, de dépit sûrement. Dépité que sa pubalgie, contractée au cours de la saison et qui l'a obligé à arrêter pendant trois mois, soit réapparue lors de cette préparation. Et dépité, surtout, que cette rechute ne le prive du Brésil, comme il s'en doutait déjà.

L'IRM passée par Clément Grenier (23 ans, 5 sélections) ce vendredi matin a donc confirmé qu'il ne serait pas apte à jouer.  Alors que le cas de Franck Ribéry, incertain car gêné par son dos, est plus épineux , la blessure de Clément Grenier, si elle doit être contrôlée par un médecin de la FIFA, autorisera sans doute le sélectionneur des Bleus à effectuer un changement.

Cabella, si Ribéry n'est pas remis

Qui pour remplacer le blessé, alors ? Morgan Schneiderlin, le milieu de terrain de Southampton qui a découvert le groupe France en tant que réserviste, offre le profil le plus proche de Grenier, sorte de milieu de terrain relayeur idéal en piston, capable de soulager un Paul Pogba ou un Yohan Cabaye, par exemple. Mais la possibilité de ne partir qu'à 22, en raison du cas Ribéry, pourrait inciter Deschamps à choisir une option plus offensive, pour pallier l'absence du Munichois.

Dans ce cas, c'est Rémy Cabella qui pourrait être appelé. Excellent durant la préparation et récompensé par une entrée en jeu face à la Norvège pour sa première sélection, le Montpelliérain offre une polyvalence intéressante et serait idéal en dynamiteur de fin de match. Mais cela dépendra de l'état de santé de Ribéry. Didier Deschamps ne se pressera pas : il a jusqu'au 14 juin, veille du premier match face au Honduras, pour effectuer des changements.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter