Coupe du monde 2018 : Allemagne, il y a comme un doute...

LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL – Les Allemands, champions du monde en titre, abordent sans confiance cette Coupe du monde en Russie. Ses prestations assez ternes en matches amicaux laissent en effet craindre le pire pour une Mannschaft en fin de cycle.

Ce n’est qu’une statistique mais elle a de quoi faire peur à Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft. Lors des quatre dernières Coupes du monde (à l’exception de celle de 2006), le champion du monde en titre a systématiquement été éliminé en phase de poules. La France en 2002, l’Italie en 2010 et l’Espagne en 2014 n’avaient pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale. Seul le Brésil, en 2006, était parvenu à se hisser en quart de finale avant d’être éliminé par les Bleus de Raymond Domenech.


Cette malédiction va-t-elle se poursuivre les Allemands cette année ? C’est en tout cas un scénario qui n’a rien d’ubuesque compte tenu des prestations relativement fébriles de l’Allemagne depuis plusieurs mois. La terrible Mannschaft, qui n’a pas perdu un seul match en 2017, n’est plus aujourd’hui que l’ombre d’elle-même.


En effet, cette équipe qui a remporté sans trembler ses dix matches de qualification pour la Coupe du Monde a enregistré depuis l’automne dernier une étonnante série de cinq matches sans victoire. Après trois matches nuls consécutifs (face à l’Angleterre, la France et l’Espagne), elle a ensuite essuyé deux défaites (face au Brésil et à l’Autriche).

Un parfum de 2014

Cette série a pris fin vendredi soir après sa toute petite victoire face à l’Arabie saoudite (2-1). Un succès certes rassurant, mais qui confirme toutefois les carences offensives d’une équipe qui marque peu et l’absence de sérénité en défense. Après la défaite le week-end dernier face à l’Autriche (2-1), Joachim Löw n’avait d’ailleurs pas caché ses craintes. "Si nous jouons comme ça au Mondial, nous n'aurons pas beaucoup de chances", a-t-il concédé. Un constat partagé par les joueurs. Ce samedi, le défenseur Mats Hummels appelle sur Twitter ses coéquipiers "à mieux jouer".

Ceci dit, cette mauvaise passe ne signifie pas forcément que l’Allemagne sera incapable de défendre son titre. En 2014, la Mannschaft n’avait guère brillé lors des matches amicaux précédant la Coupe du Monde. Hormis une victoire 6-1 face à l’Arménie quelques jours avant le Mondial, elle avait concédé deux matches nuls (face à la Pologne puis face au Cameroun). Les supporters allemands étaient d’ailleurs plus que perplexes sur les chances de leur équipe nationale à rafler une quatrième étoile mondiale. Selon un sondage de l'institut Forsa publié par le magazine Stern en mai 2014, à peine 6% des Allemands croyaient à un sacre de la Mannschaft. Comme quoi, rien n’est joué…


Offrez-vous encore plus de frissons en défiant vos amis et collègues au jeu de pronostics gratuit MonPetitProno. On vous prévient, vous ne verrez plus les matchs de la même façon... Et pour vous mesurer à toute l'équipe TF1, rejoignez gratuitement La Ligue grâce au mot de passe KAL1YSWK.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Lire et commenter