Coupe du monde : et si c'était l'Iran contre les Bleus?

Coupe du monde : et si c'était l'Iran contre les Bleus?

MONDIAL 2014 - Quasiment qualifiée, a priori en première position du groupe, la France imagine désormais son prochain adversaire, en 8es de finale de la compétition. On sait depuis longtemps qu'il s'agira du pays qui arrivera 2e dans le groupe F. Derrière l'Argentine, le Nigeria tient la corde, mais un concours de circonstances pas si farfelu enverrait les Bleus face à l'Iran. Explications.

LA SITUATION DU GROUPE F
Avec six points en deux matches, l'Argentine est déjà qualifiée alors que la Bosnie-Herzégovine (0 pt), l'adversaire de l'Iran mercredi, est d'ores et déjà out. Un peu comme la France, l'Albiceleste est en position favorable pour terminer en tête : si elle ne perd pas face au Nigeria, mercredi, elle terminera première. Derrière l'Argentine, le Nigeria (3 pts) et l'Iran (1 pt) se disputent le deuxième billet qualificatif.

Pour retrouver le classement et la dernière journée du groupe F, cliquez ici.

POURQUOI L'IRAN VA SE QUALIFIER
Le scénario est simple : mercredi, l'Argentine, après deux premiers matches vraiment mauvais , va battre le Nigeria de 2 buts (ou plus) pour son dernier match de poule, histoire de gonfler un peu plus encore le capital confiance. Dans le même temps, l'Iran continue sa défense héroïque et, cette fois, convertit une de ses nombreuses occasions de but. Puisque la Bosnie-Herzégovine est moins forte que l'Argentine et que Dzeko n'est pas Messi, les hommes de Carlos Quieiroz gagnent ric-rac. Ils se retrouvent alors à égalité avec les Nigérians, mais avec un goal average meilleur. Les voilà en 8es, pour la première fois de leur histoire !

MAIS QUE VAUT L'IRAN ?
43e au classement Fifa, la ''Team Melli'' faisait partie des victimes annoncées de ce Mondial. Mais parfaitement organisé devant un excellent Haghighi dans les caisses, l'Iran se révèle difficile à manœuvrer, à tel point que l'Argentine ne doit sa courte victoire (1-0) qu'à un coup de génie de Messi dans les arrêts de jeu. Devant, Dejagah (Fulham) bonifie les quelques ballons de contre (il aurait même pu bénéficier d'un penalty face aux Sud-Américains) alors que le capitaine Nekounam organise le jeu au milieu. Et malgré une préparation chaotique (problèmes de financement), l'Iran vient de disputer ''les plus belles 45 minutes de son histoire'', selon les médias locaux.

ET LA FRANCE DANS TOUT ÇA
Pour terminer en tête de leur poule, les Bleus peuvent se contenter d'un match nul, voire d'une défaite pas trop large. Ils affronteraient alors l'Iran ou le Nigeria. La rencontre aurait lieu le lundi 30 à 18 heures. Et la France, qui n'a affronté la Team Melli qu'à une reprise en 1978 (victoire 2-1 à Toulouse), serait largement favorite face aux Perses, tant leur vitesse d'exécution et leur technique, ont fait la différence depuis le début . Si Didier Deschamps n'a pas d'équivalent à Lionel Messi dans son effectif, il dispose d'une force collective bien supérieure. En témoigne sa large victoire face au Honduras (3-0) , assez défensif lui aussi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter