Coupe du monde : et si Deschamps ne pouvait pas remplacer Ribéry?

Coupe du monde : et si Deschamps ne pouvait pas remplacer Ribéry?

MONDIAL - En choisissant de mettre le nom de Ribéry dans sa liste des 23, Didier Deschamps a pris un risque. Car si l'attaquant du Bayern n'est pas apte, le sélectionneur ne pourra sans doute pas le remplacer. Et la France partira à 22.

L'affaire coulait de source ou presque . Soit Franck Ribéry, blessé au dos, s'entraînait normalement, jouait face à la Jamaïque dimanche, et s'envolait pour le Brésil. Soit il ne pouvait pas et un réserviste, a priori Lacazette ou Cabella, le remplaçait dans le groupe. Voilà le scénario qu'imaginait Didier Deschamps. Sauf que le sélectionneur français a sans doute pris ses aises avec le règlement et pourrait être contraint de faire avec Ribéry parmi les 23, apte ou pas.

L'idée, répétée depuis plusieurs semaines, était que DD avait le droit de remplacer un joueur jusqu'à 24 heures avant le premier match du Mondial, soit le 14 juin, à la veille de se frotter au Honduras. Mais l'article 29-6 du règlement de la Coupe du monde comprend une condition à ce remplacement : ''Un joueur de la liste définitive ne pourra être remplacé que s'il a été GRAVEMENT blessé, au plus tard 24 heures avant le coup d'envoi du premier match de son équipe.'' Et le ''gravement'' change tout.

Le hic : la blessure doit être soudaine

Car voilà plusieurs semaines que Franck Ribéry traîne la patte. ''Il n'était déjà pas à 100 % lors de la Coupe d'Allemagne (le 17 mai)'', rappelait d'ailleurs Didier Deschamps la semaine dernière. Ce qui ne correspond pas à la notion de ''gravement'', qui, outre la durée d'indisponibilité, implique que la blessure soit soudaine, comme, par exemple, la double fracture tibia-péroné qu'avait connue Djibril Cissé en 2006. ''Une blessure grave survient de manière inopinée'', juge Philippe Piat, président du syndicat mondial des joueurs, sur France Info .

Dès lors, la dérogation peut tout à fait ne pas être acceptée par les médecins de la FIFA, lesquels doivent valider le certificat médical avant qu'un sélectionneur ne remplace un joueur. ''Cette hypothèse (du remplacement) ne pourra pas arriver'', estime même Piat. Alors Deschamps devra emmener avec lui sa vedette, blessée ou pas, ou se contenter d'un groupe de 22 joueurs. Après deux jours de repos, l'ancien Marseillais est de retour ce mercredi à Clairefontaine. Et son dos sera scruté de très, très près.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.