Coupe du monde 2018 : ces Français-là ont déjà gagné le Mondial en Russie

COCORICO - À sept mois du coup d'envoi de la Coupe du monde 2018, DFL - une coopérative agricole française basée dans le Maine-et-Loire - a été sélectionnée pour recouvrir de gazon au minimum cinq des 12 stades russes. Contactée par LCI, la direction a laissé entendre que d'autres enceintes pourraient être équipées.

À défaut de connaître le sort réservé aux Bleus en juin, pour cela il faudra attendre le tirage au sort le 1er décembre à Moscou, la France rayonne déjà en Russie. Il y a quelques jours sur le site du journal Le Courrier de Russie dévoilait que sur les 12 stades répartis dans les 11 villes hôtes, cinq seront recouverts d'un gazon "made in France". Cette variété de ray-grass tétraploïdes 4turf, son nom de code, est le fruit du travail de DLF France, coopérative agricole du Maine-et-Loire, installée aux Alleuds, au sud d'Angers, et spécialisée dans la production, la sélection et la commercialisation de semences en fourragère et en gazon. 


Après avoir verdi les stades d'Afrique du Sud lors de le Mondial 2010 et avoir été retenu comme principal fournisseur pour les 12 stades et terrains d'entraînement au Brésil en 2014, c'est une nouvelle victoire pour DLF, qui va donc investir les stades russes.

Plus de cinq stades finalement engazonnés ?

Joint par LCI, le directeur adjoint de DLF France Jean-Marc Lecourt a confirmé l'information et a expliqué pourquoi ce gazon a retenu l'attention des organisateurs russes. "On n'a pas encore eu la confirmation directe de notre bureau en Russie. Elle est globalement vraie", nous a-t-il confié. "Vous savez, une pelouse c'est un système assez complexe. Il s'agit de ray-grass 4turf, une variété plus résistante au stress, aux maladies et aux arrachements. Elle va aussi rester verte plus longtemps. Le secret d'une belle pelouse, c'est un ensemble de trois facteurs : un substrat adapté hybrique que l'on connaît sur les terrains de Ligue 1 ou de Top 14, les variétés sélectionnées et un référent pelouse formé pour en prendre soin."

Les gazons tétraploïdes 4turf équipe déjà dans la plupart des grands stades en France. "Le Stade de France, le Parc des Princes à Paris ou encore le Roudourou à Guingamp", a-t-il ajouté. "La plupart des stades de L1 ont une pelouse de niveau mondial."


Jean-Marc Lecourt a même laissé entendre que, contrairement à ce qu'avançait en premier lieu Le Courrier de Russie, d'autres stades accueillant les matches de la Coupe du monde pourraient être engazonnés par DLF France. "Peut-être plus de cinq !" 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter