Quel avenir en équipe de France pour les 23 champions du monde ?

Quel avenir en équipe de France pour les 23 champions du monde ?
COUPE DU MONDE 2018

FOOTBALL – Pour l’heure, ils savourent le sentiment du devoir accompli et la liesse populaire déclenchée par leur triomphe dans cette Coupe du monde 2018. Mais dans quelques mois, les 23 joueurs de Didier Deschamps goûteront des fortunes diverses chez les Bleus. Passage en revue.

La sagesse populaire dit que la valeur n’attend pas le nombre des années. S’agissant de l’équipe de France sacrée championne du monde dimanche, le raisonnement se fait même dans l’autre sens : plus un joueur est jeune, plus il s’inscrit dans le projet de Didier Deschamps, ce sélectionneur finaliste de l’Euro 2016 ayant ensuite intégré quatorze nouveaux joueurs dans sa liste des 23, rajeunissant considérablement son effectif (25 ans et demi de moyenne d’âge) pour mieux préparer, d’avance, les prochaines échéances, l’Euro 2020 et le Mondial 2022. Tous ne seront plus là dans les prochains mois. On fait le point.

Ils sont déjà partis (ou presque)

Dans une séquence déjà culte, Adil Rami, 32 ans, a pris les devants tandis qu’il était interviewé (en slip) sur TF1 dimanche soir dans l’euphorie de la victoire finale : "Aujourd’hui, c’est fini l’équipe de France pour moi. J’ai apporté ma pierre à l’édifice, des bonnes ondes, je n’ai peut-être pas joué une minute dans cette Coupe du monde mais je me suis tenu prêt tous les jours, mentalement et physiquement." Son coéquipier à l’OM, et doyen de ce groupe France, Steve Mandanda, 33 ans, n’a rien dit. Mais il n’ignore pas que, dans deux ans, il sera déjà trop vieux, même pour une doublure.

En vidéo

Adil Rami : "L'Équipe de France, c'est terminé pour moi !"

Ils peuvent s’inquiéter

Ils ont beau avoir été deux des principaux artisans de la campagne victorieuse qui vient de s’achever, Blaise Matuidi et Olivier Giroud, tous deux âgés de 31 ans, sont désormais plus proches que jamais de la fin de leur carrière internationale. Dans deux ans, leurs jambes pèseront sans doute bien plus lourds. Même si les deux hommes ont dit qu'ils continueraient à répondre aux convocations s'ils devaient être appelés. S’ils parviennent à rester titulaires en club, ils peuvent éventuellement espérer un dernier baroud, mais avec la concurrence à leurs postes en sélection, ce ne serait même pas une garantie.

Lire aussi

Ils sont bien en place

Hugo Lloris a le même âge que Matuidi et Giroud, mais son poste de gardien, et son statut de capitaine, lui offrent un peu plus de temps en Bleu. En 2020, il aura 33 ans. L’Euro 2020 s’annonce comme sa dernière grande compétition internationale. Remplaçants durant ce Mondial, mais gardant une énorme cote, Djibril Sidibé, 25 ans, et Steven Nzonzi, 29 ans, ont, quant à eux, encore au moins quatre ans devant eux pour bouleverser la hiérarchie.

Lire aussi

Ils représentent l’avenir

Toute l'info sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

On vient de citer sept joueurs. Ce qui nous laisse quelque 16 éléments qui seront potentiellement toujours présents en 2022, en ayant progressé de façon significative au passage. Le gardien Alphonse Areola, 25 ans, s’il parvient à garder une place de titulaire en club, devrait succéder à Lloris à terme. Les cadres, Raphaël Varane, 25 ans, Samuel Umtiti, 24 ans, Paul Pogba, 25 ans, N’Golo Kanté, 27 ans, et Antoine Griezmann, 27 ans, arriveront tous à maturité dans quatre ans. Tandis que la jeune garde, représentée par Benjamin Pavard, 22 ans, Lucas Hernandez, 22 ans, Presnel Kimpembe, 22 ans, Corentin Tolisso, 23 ans, Nabil Fekir, 24 ans, Thomas Lemar, 22 ans, Ousmane Dembélé, 21 ans, Benjamin Mendy, 23 ans, Florian Thauvin, 25 ans, mais surtout Kylian Mbappé, 19 ans, sera, elle, dans la fleur de l’âge. Le Mondial 2022 aura beau se jouer en automne, pour les Bleus, ce sera le printemps.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent