Dimitri Payet, 2018 lui va si bien

Dimitri Payet, 2018 lui va si bien

LCI

à lire et à regarder sur

HOMME FORT - Après une première partie de saison en demi-teinte marquée par des pépins physiques, Dimitri Payet marche sur l’eau ces dernières semaines. De quoi se placer comme un prétendant plus que légitime au Mondial 2018 en Russie, à la veille de l'ultime liste de Deschamps.

"Il y a une liste qui est sortie dans laquelle je ne figure pas. Mais ce n’est pas la dernière, il reste deux mois. A moi de faire en sorte de faire ce qu’il faut pour accrocher mon billet pour la Russie." Après sa non-convocation pour le dernier rassemblement de l’équipe de France en mars dernier, Dimitri Payet avait immédiatement donné le ton concernant ses intentions : tout casser. Et le Phocéen a joint les actes aux paroles.


Alors qu’il avait déclaré à So Foot en septembre dernier que la Coupe du monde serait certainement la dernière étape de sa carrière en Bleu, le Réunionnais de naissance fait tout pour ne pas louper ce grand rendez-vous. Après une première partie de saison en demi-teinte (2 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues), émaillée par des pépins physiques, Dimitri Payet renaît de ses cendres et offre le meilleur de son talent à l’OM ces dernières semaines.

Un début d'année 2018 stratosphérique

Depuis le début de l’année 2018, le milieu offensif de 31 ans cumule près de 17 passes décisives toutes compétitions confondues (plus que tout autre joueur du top 5 européen), participant grandement à la bataille pour la Ligue des champions en Ligue 1 et à la grande épopée olympienne en Europa League. Au sein de la compétition européenne, il a ainsi scoré à trois reprises depuis le seizième de finale face à Braga, mais a surtout délivré six offrandes à ses partenaires. 


En Ligue 1, l'ancienne pépite du FC Nantes n'est pas en reste avec neuf passes décisives sur l'année civile, dont une délivrée face à l'OGC Nice ce dimanche (2-1), lui permettant d'égaler Neymar Jr en tête du classement des passeurs de l'élite (ndlr : 13 passes). Au sortir de la rencontre face aux voisins azuréens, Rudi Garcia, l'entraîneur olympien, n'a pas caché son admiration pour son capitaine : "Il a la grinta et le talent. C’est la marque des grands joueurs : il tire l’équipe vers le haut. Il est en ce moment le Dimitri qu’on a recruté. C’est celui-là. Celui qui fait la différence." Le coach marseillais ne s'y trompe pas, Payet est impliqué sur six des sept derniers buts de l'OM.

La finale de la Ligue Europa comme arbitre ?

Nouvelle statistique éloquente quant à la forme étincelante du n°10 de l'OM, ce dernier est le joueur qui a délivré le plus de dernières passes avant un tir dans les 5 grands championnats cette saison (121), le tout devant le maestro de Manchester City, Kevin De Bruyne (104).


Avec deux matchs à jouer d'ici la fin de la saison, dont la finale tant attendue de la Ligue Europa face à l'Atlético de Madrid, le natif de Saint-Pierre va avoir l'occasion de montrer l'étendue de son talent avant l'ultime liste de Deschamps pour le Mondial, le 17 mai prochain... et espérer être préféré aux Thauvin, Fékir, Coman ou Dembélé, qui lui ont tour à tour damé le pion sous la maillot bleu.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter