Équipe de France : ce que Didier Deschamps sait déjà

Équipe de France : ce que Didier Deschamps sait déjà

COUPE DU MONDE 2014 - Les Bleus disputeront dimanche à Lille face à la Jamaïque leur tout dernier match de préparation au Mondial brésilien (12 juin-13 juillet). À cette occasion, Didier Deschamps devrait aligner une composition d'équipe très proche du onze type qu'il a en tête en vue du tournoi. Petit voyage dans le cerveau du sélectionneur.

Attention, jeu de mots. À la question de savoir si l'équipe qu'il alignerait dimanche à Lille face à la Jamaïque, dernier match de préparation avant le décollage pour le Brésil le lendemain, serait la même que contre le Honduras, premier match de Coupe du monde des Bleus le 15 juin, Didier Deschamps a répondu dans un grand sourire : "Elle sera proche car ça se rapproche." Passage en revue des certitudes (et incertitudes) du sélectionneur.

En défense, Sagna et Koscielny à l'affût
Dans les cages, l'affaire est réglée : Ruffier sera la doublure du capitaine Lloris . Sur le flanc gauche, l'expérimenté Evra reste intouchable. Et à droite, Debuchy a un peu d'avance sur Sagna. "Je me sens bien avec Mathieu (Valbuena) sur ce coté, éclaire l'ex-Lillois. Lui doit dézoner et apporter dans le cœur du jeu, ce qui facilite mes montées dans le couloir." La charnière ? "Varane est au-dessus des autres et Sakho est vice-capitaine , nous explique Franck Leboeuf, spécialiste du poste. Il y a des bases et France-Ukraine en est une. Il faut se servir des points de référence."

Au milieu, des ajustements à effectuer
L'identité des hommes ne fait plus débat : Pogba, Cabaye et Matuidi seront associés. Un socle qui rappelle les trios Karembeu-Deschamps-Petit en 1998 ou Fernandez-Tigana-Giresse en 1986. Cependant, tout n'est pas réglé. "Quand on est porté vers l'avant, on laisse des espaces, détaille le coach. Et on perd parfois la maîtrise du ballon." Un rappel à l'ordre dont le jeune (21 ans) Pogba a été la cible, lui qui aime plonger vers le but sans se soucier de son replacement. Cette coordination, les Bleus la travaillent encore.

En attaque, l'inconnu Ribéry
Pour la première fois depuis son arrivée à Clairefontaine le 21 mai, la star a moins mal au dos. Le test sur le terrain, dans le cadre de l’entraînement collectif, aura lieu aujourd'hui. Cette séance, initialement ouverte à la presse, se déroulera finalement à huis clos... S'il ne débutera pas dimanche, Ribéry pourrait toutefois être titularisé sur son aile gauche contre le Honduras. Autrement, Rémy, qui impressionne par sa vitesse et son efficacité aux entraînements, accompagnerait Benzema et Valbuena aux avant-postes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

Lire et commenter