Equipe de France : Deschamps voit large

Equipe de France : Deschamps voit large

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
COUPE DU MONDE - Mardi soir, lors du 20 heures de TF1, Didier Deschamps révèlera une première liste de 30 joueurs pour le Mondial, avant de la réduire à 23 éléments d'ici le 2 juin prochain. Un choix élargi, qui permet au sélectionneur de peaufiner son équipe, de pallier les forfaits de dernière minute voire de déjà préparer l'Euro.

Dans cet exercice, il existe plusieurs écoles. Certains sélectionneurs, comme celui du Brésil ou du Mexique, ont déjà livré le nom des 23 joueurs qu'ils amèneront à la Coupe du monde. D'autres, tels que Joachim Löw (Allemagne) ou Vahid Halilhodzic (Algérie), ont dévoilé un groupe élargi de 30 éléments.
C'est la solution pour laquelle a opté Didier Deschamps, qui rendra publique sa liste ce soir. Mais reste à savoir comment le technicien a décidé de gérer le difficile passage à 23, que la Fifa lui impose d'ici au 2 juin prochain.

L'ancien milieu de terrain des Bleus avait vécu de l'intérieur le "traumatisme" de 1998, où Aimé Jacquet avait évincé 6 internationaux à deux semaines du Mondial, ces derniers devant quitter Clairefontaine en pleine nuit. Lorsque metronews avait rencontré Deschamps le 16 avril dernier , il avait confié vouloir "choisir la moins mauvaise des solutions à [ses] yeux". Peut-être imitera-t-il Roy Hodgson, le sélectionneur anglais, qui a opté hier pour une solution hybride : celle d'une liste de 23 joueurs plus 7 réservistes.

"Une vingtaine de noms en tête"

Cette option permettrait à DD d'établir une hiérarchie dans son groupe tout en maintenant sous pression les déçus du 2 juin, toujours susceptibles de réintégrer l'équipe de France en cas de blessure de dernière minute. Autre avantage, Deschamps peut profiter de l'occasion pour faire découvrir la sélection à de jeunes joueurs en vue de l'Euro 2016 en France. Sans doute trop verts pour le Mondial, Morgan Schneiderlin (24 ans, Southampton), Aymeric Laporte (19 ans, Athletic Bilbao) ou les Montpelliérains Rémy Cabella (24 ans) et Benjamin Stambouli (23 ans) ont néanmoins le profil pour devenir des Bleus en puissance d'ici à deux ans.

Un coup d'avance que le sélectionneur se permettra à la seule condition d'avoir déjà une idée précise des 23 qu'il veut emmener dans moins d'un mois au Brésil. Car s'il y a quelques semaines Deschamps admettait avoir "une vingtaine de noms en tête", il reste des cas épineux à trancher : Loïc Rémy ou Alexandre Lacazette en troisième attaquant ? Avec ou sans Samir Nasri ? Un critère guidera les choix du sélectionneur, celui de la vie de groupe. Et à 30, il y verra plus clair.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter