Equipe de France : jusqu'à 300.000 euros de prime au Mondial

Equipe de France : jusqu'à 300.000 euros de prime au Mondial

DirectLCI
FOOTBALL - Alors qu'ils n'ont pas reçu de prime pour leur qualification pour la Coupe du monde, les Bleus auront à nouveau droit à des sommes fixes au Brésil. Celles-ci pourront atteindre jusqu'à 300.000 euros en cas de victoire finale.

C'est le président de la fédération lui-même qui l'a annoncé. Interrogé sur le sujet mardi sur I-Télé, Noël Le Graët a concédé que les joueurs de l'équipe de France toucheront une prime lors de la prochaine Coupe du monde, alors qu'ils en avaient jusque-là été privés malgré leur qualification. La somme versée par la fédération proviendra de la dotation que la Fifa lui accordera, en fonction du résultat.

''Les joueurs auront 30% de l'enveloppe'', a assuré le président de la FFF. Soit ''200.000 euros chacun'' en cas de titre mondial selon lui. Or, si on fait le calcul, le montant serait plutôt de 333.000 euros par joueur sélectionné dans les 23, pendant que la fédération empocherait 25 millions d'euros. Les 200.000 euros évoqués correspondent plutôt à la récompense pour une place sur le podium (240.000 euros pour une défaite en finale, 210.000 pour une 3e place). Des montants qui collent à ceux de 2010, lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, lesquels était supérieurs au Mondial 2006 en Allemagne (240.000 euros par tête de pipe prévus en cas de titre).

Le Graët : ''L'argent n'est pas un moteur pour les joueurs''

Si le Breton n'a pas précisé si la répartition était la même pour les autres niveaux de la compétition, le calcul peut se décliner facilement. On obtient ainsi 190.000 euros pour une 4e place, 133.000 pour une élimination en demi-finale, 86.000 si les Bleus sortent en 8es de finale et 75.000, le minimum assuré, pour une participation au premier tour. Mais rappelons que la règle n'est pas aussi limpide puisque en 2010, aucune prime n'avait été prévue pour les coéquipiers de Patrice Evra.

Cette annonce intervient alors que la fédération n'a jusque-là accordé aucune prime aux joueurs pour leur qualification après les barrages. ''Je peux vous certifier que l'argent n'est pas un moteur pour les joueurs de l'équipe de France, a d'ailleurs souligné Le Graët. Ils sont très attachés au maillot et ont vraiment envie de bien faire.'' 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter