Équipe de France : Ribéry, Benzema, Pogba et Varane ménagés, faut-il s'inquiéter ?

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

COUPE DU MONDE 2014 - Les six réservistes partis au lendemain de la belle victoire (4-0) face à la Norvège mardi, les Bleus sont entrés, ce jeudi, dans la 2e phase de leur préparation au Mondial... sans quatre titulaires en puissance, qui ne se sont pas entraînés. Est-ce grave ?

Entre le départ des six réservistes et l'arrivée tardive des deux champions d'Europe madrilènes, c'est seulement ce jeudi que les Bleus se sont entraînés pour la première fois à 23 à Clairefontaine. Enfin presque. La troupe dans sa globalité a bien foulé la pelouse du terrain d'entraînement, mais seulement pour signer quelques autographes avant le début de la séance. Ensuite, quatre joueurs, et non des moindres, sont rentrés aux soins : Paul Pogba, Franck Ribéry, ainsi que les deux joueurs ayant remporté la finale de la C1 samedi, Karim Benzema et Raphaël Varane. Ce qui pose, à trois jours de l'amical France-Paraguay, dimanche à Lille, et à deux semaines de France-Honduras le 15 juin, premier match des Bleus au Brésil, la question de leur véritable condition physique.

S'agissant du milieu de la Juventus, on ne sait rien. Sorti à la mi-temps du match face à la Norvège (4-0) mardi, malgré un but et une jolie prestation, Pogba ne semblait souffrir d'aucune gêne. Le sélectionneur, interrogé sur le jeune crack mercredi, a simplement évoqué un échange avec lui au sujet de sa propension à "sombrer dans la facilité" mais n'a pas parlé de blessure. Soit l'ex-Havrais s'est fait mal, soit le staff a estimé qu'il avait simplement besoin de plus de temps que d'autres pour récupérer. Il faut aussi dire que le joueur sort d'une très longue saison, débutée l'été dernier par un triomphe à la Coupe du monde des moins de 20 ans et plus interrompue depuis...

Ribéry et Benzema devraient manquer le Paraguay et la Jamaïque

Varane, lui, a trainé une douleur au genou durant toute la saison. Mais il y a un peu plus de trois semaines, il avait confié au Figaro n'avoir "plus aucune crainte" à ce sujet. Sa titularisation et son match plein face à l'Atlético Madrid (4-1 après prolongation) samedi dernier en fut la plus belle preuve. Arrivé à Clairefontaine mercredi soir, il reprend donc en douceur, comme Karim Benzema. Même si le cas de l'attaquant est très différent. Lui a disputé la finale de la Ligue des champions sous infiltration et son adducteur gauche, pas complètement rétabli, continue de le gêner.

Quant à Franck Ribéry, forfait mardi soir, il devrait de nouveau l'être dimanche en raison d'une douleur persistante au dos. La participation de Benzema est aussi en suspens, et il ne serait d'ailleurs pas étonnant que les deux stars manquent aussi la dernière rencontre de préparation, face à la Jamaïque le 8 juin. Concernant Varane et Pogba, Deschamps n'en dira plus que samedi lors de sa conférence de presse de veille de match. Jusqu'à présent, il n'y a que sur la condition physique de Ribéry que le sélectionneur s'est véritablement attardé, lâchant mercredi que l'ailier du Bayern "n'était déjà pas à 100% lors de la finale de la Coupe d'Allemagne" (le 17 mai, ndlr), puis précisant : "Moi, j'ai déjà joué une Coupe du monde en n'étant pas à 100%." Il n'en a joué qu'une, en 1998.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter