Top 5 des pires coupes de footballeurs de ce Mondial 2018

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

OUCH - La Coupe du monde de football, c'est l'occasion de voir du beau jeu sur le terrain. Mais c'est aussi un défilé de coupes de cheveux chez les joueurs... aussi surprenantes soient-elles. Tour d'horizon.

De l'avis général, cette Coupe du monde 2018 est plutôt sobre. Non pas d'un point de vue footballistique, où les petits poucets ont donné du fil à retordre aux ténors de la compétition et où la finale France-Croatie n'était pas forcément la plus attendue, mais plutôt stylistiquement. Jugez plutôt du côté de l'équipe de France : Paul Pogba ou encore Antoine Griezmann - les plus attentifs à leur style - ont laissé les couleurs et brushing farfelus pour des modèles passe-partout. Ce n'est pas le cas de certains autres compétiteurs. Voici quelques flops...   

Neymar Jr. (Brésil)

On peut être considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde, cela n'excuse pas tout. La palme du ridicule revient sans conteste à Neymar Jr. Pour sa première avec la Seleçao face à la Suisse, le Brésilien a voulu marquer les esprits. C'est réussi. En témoignent les railleries sur la Toile, dont celle d'un ancien champion français, un certains Éric Cantona.

Jérôme Boateng (Allemagne)

Bleu, blanc ou gris... il faut choisir Jérôme ! Le joueur de la Mannschaft n'a pas prêché que sur le terrain. Si au niveau de la coupe de cheveux il n'y a pas grand chose à redire, c'est plutôt sur la couleur que ça pique. Remarquez, l'Allemagne éliminée, le Munichois n'a pas fini de se faire des cheveux blancs.

William Troost-Ekong (Nigeria)

Le Nigeria avait fait une entrée remarquée dans ce Mondial. Malheureusement pas pour son résultat (2-0 face à la Croatie) mais pour ses maillots : un modèle zébré noir et blanc avec une touche de vert fluo. De quoi donner des idées au défenseur William Troost-Ekong... 

Sadio Mané (Sénégal)

En panne d'inspiration ? Le Sénégalais Sadio Mané a fait la même que son prédécesseur à un détail près, la couleur : un blond plus "passe-partout". 

Domagoj Vida (Croatie)

Un remake de Dragon Ball-Z ? Pas vraiment ! Simplement le défenseur croate à la lutte avec l'attaquant nigérian Kelechi Iheanacho... 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Lire et commenter