Coupe du monde : comment éviter la ruine pour compléter l'album Panini de vos enfants ?

BUDGET
LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
FACTURE - A raison d’une compétition internationale tous les deux ans, sans compter les déclinaisons annuelles avec chaque championnat national, l’amour de votre progéniture pour le football et ses images de stars, qu’elle collectionne religieusement, peut rapidement vous ruiner. Qui dit Coupe du monde dit forcément album Panini à remplir. Et l'addition peut très vite chiffrer. On vous donne des tuyaux pour économiser.

Lors de chaque compétition internationale revient l’éternel album Panini que l’on passe des heures, petits comme grands, à remplir consciencieusement des photos de nos joueurs préférés, telle une madeleine de Proust pour les plus grands. Et c'est sans doute encore plus vrai lorsque l'équipe de France effectue un beau parcours, comme dans ce Mondial russe avec déjà une présence assurée en demi-finale pour les Bleus (France-Belgique, c'est ce mardi 10 juillet, à 20h). 


Cette année encore, l'album Panini, ce sont de longs moments à prier pour que la pochette que l’on s'apprête à déchiqueter (90 centimes d’euro les cinq vignettes) nous permettent de remplir les 682 cases vides du livret 2018 des 32 équipes qualifiées pour la Coupe du monde en Russie. Et à chaque fois, la même histoire : les doubles s’accumulent, certaines vignettes se font rares et la facture grimpe à vue d’œil pour quelques pages et quelques autocollants.

En vidéo

A Saint-Mars-de-Coutais, l'album Panini Foot fascine toute une génération

Un professeur de mathématiques gallois a estimé qu’il en coûterait environ 882 euros pour tout remplir, en tenant compte de la probabilité de tomber sur des doubles et du nombre de tirages de chaque vignette. Selon Paul Harper, qui avait déjà procédé de la sorte lors de l’Euro 2016, il faudrait acheter 967 paquets (soit 4.835 autocollants) pour réussir à remplir l’album. Mais cela ne tient pas compte d'éventuels échanges entre collectionneurs qui sont monnaie courante - voire principe de base - avec les Panini. Du côté du concepteur, on nous explique que les collectionneurs déboursent plutôt autour des 200 euros pour compléter l'album, avec l'aide de petites astuces pour économiser.


Si vous étiez un sacré veinard, il vous suffirait de 137 paquets pour tout remplir, moyennant 125 euros. Ce qui a évidemment encore moins de chances d’arriver que de décrocher le pactole au loto. Et dites-vous qu’en 2022, cela vous coûtera encore plus cher avec une compétition qui va passer à 48 équipes...

Malgré les années qui passent, l’engouement pour cette occupation estivale née au début des années 1950 ne se dément pas. A l’origine, on trouve deux frères italiens, Giuseppe et Benito Panini, marchands de journaux à Modène (nord du pays) qui ont alors l’idée d’insérer gratuitement des images de footballeurs dans les pages des journaux pour séduire les enfants et inciter les parents à les acheter. Le succès est grandissant et les deux frères Panini se décident à les commercialiser en montant leur propre structure. 


Ils éditent un premier album Calciatori 1961-62 pour collectionner les vignettes des joueurs du championnat italien de football. Il se vendra 15 millions de pochettes d’images la première année. La Coupe du monde au Mexique en 1970 est la première à dépasser les frontières et à mettre en vedette les stars internationales. Le début d’un incontournable moment qui occupe des centaines de millions d’enfants - et leurs parents - depuis plus d’un demi-siècle de compétitions internationales. Et une utilisation facilitée depuis 1976 avec l'avènement de la vignette autocollante.

Selon une étude NPD, le paquet de cartes Panini de la Coupe du monde 2018 était déjà le jouet le plus vendu lors de la troisième semaine de mai en France (400.000 paquets écoulés). Et l’Hexagone n’est pas un cas isolé. La fureur gagne aussi le Royaume-Uni, la Belgique ou encore l’Espagne. Au Brésil, pays le plus titré du Mondial, c’est devenu une véritable religion, et au Maghreb, les qualifications de la Tunisie et du Maroc ont contribué à le populariser. "Si l’on compare les chiffres de ventes des années avec compétition et des années sans, il n’y a aucune équivoque, un Euro ou un Mondial de football rapporte entre 10 et 14 millions d’euros supplémentaires à l’industrie du jouet", explique Frédérique Tutt, expert Monde du marché du jouet chez NPD Group, spécialiste mondial des études de marché. Et les albums Panini se modernisent avec désormais une version digitale qui consiste à collectionner aussi des cartes activées en ligne.


Pourtant, il reste une pratique que les collectionneurs adorent presque autant que de coller les vignettes : débusquer le joueur qui n’aurait pas dû figurer dans l’album. Chaque page équipe comporte les photos de 20 joueurs, une photo d’équipe et un écusson. Mais les vignettes et les albums étant mis en vente avant même l’annonce des sélections officielles, les erreurs ne sont pas exclues. Il existe chez Panini des référents pour choisir la liste de joueurs en s’appuyant sur l’historique de l’équipe, la tendance et… le feeling ! On trouve d’ailleurs cette année Alexandre Lacazette, Adrien Rabiot ou encore Lucas Digne chez les Bleus Panini alors qu’ils n’ont pas été retenus par Didier Deschamps.

Comment récupérer les vignettes manquantes à moindre frais ?

Les Bleus de Didier Deschamps brillent, donc vos enfants vous tannent pour acheter les dernières vignettes parce qu'ils veulent absolument celle de Kylian Mbappé ? Le moyen le plus simple pour compléter son album est évidemment l’échange des doubles dans la cour de récré ou le troc contre la vignette collector. Mais, bien dans l’air du temps, l’album Panini a aussi envahi le numérique. Il existe désormais des bourses d’échange sur Facebook ou des forums dédiés sur des sites spécialisés.


- Le site de Panini vous propose une section afin de commander les vignettes qui manqueraient à l’appel. A raison de 25 centimes l’unité, vous pouvez en commander jusqu’à 50 et bénéficier d’une remise de 10 %.


Vous pouvez aussi vous rendre sur la Panini Zone pour créer votre compte en vue d’échanger des vignettes.

- Le site Echangermesdoubles.fr est valable pour toutes les séries d’album Panini et pas seulement celui de la Coupe du monde. Il donne également les dates des bourses d’échanges physiques à Paris car pouvoir toucher la carte que l’on convoite avant de l’acheter reste une pratique très courante.


- Le site LastSticker.com fonctionne également sur le principe de l’échange. Vous renseignez vos autocollants manquants, ceux que vous vendez ou êtes prêts à échanger. Le site vous met alors en relation avec les utilisateurs qui pourraient être intéressés près de chez vous. Vous pouvez alors les contacter par message privé.


N’oubliez pas aussi les sites comme Le Bon Coin ou eBay, où les vendeurs n’hésitent pas à se signaler. Et une astuce toute bête :  varier vos points d'achat. En effet, les revendeurs récupèrent souvent des boîtes de plusieurs centaines de vignettes dans lesquels il est fort probable qu'il n'y ait pas eu un grand mélange...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter