France-Belgique : managers et dirigeants, consolidez votre "team building" au boulot grâce au Mondial 2018

France-Belgique : managers et dirigeants, consolidez votre "team building" au boulot grâce au Mondial 2018

COACHING
LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
MANAGEMENT - Le Mondial de football en Russie, notamment les matches de l'équipe de France, est une formidable opportunité pour renforcer les liens entre les collaborateurs et pour susciter l'émulation au sein de l'entreprise. Concours de pronostics, retransmission des matchs, privatisation de bar, voici quelques idées pour vous, managers.

Que vous le souhaitiez ou non, au bureau ou ailleurs, le foot est au cœur de la plupart des discussions depuis le 14 juin dernier. Et avec le bon parcours - pour l'instant ! - de l'équipe de France (la demi-finale France-Belgique, c'est ce mardi à 20h), ça pourrait durer ainsi jusqu'au 15 juillet, date de la finale à Moscou. Pendant cette Coupe du monde 2018, la France (une bonne partie en tout cas) vibre au rythme des matchs. Ainsi, à quelques semaines de la compétition, 59% des Français comptaient suivre les retransmissions et 55% avaient une bonne opinion de l'équipe de France, selon un sondage BVA-Orange réalisé mi-mai.

Dans les entreprises, cet événement festif et léger peut être considéré comme une aubaine. "C'est formidable de voir l'enthousiasme que peut susciter le football. On se souvient de l'effervescence qu'il y a eu en France après la victoire des Bleus en 1998", se rappelle Olivier Toussaint, co-fondateur du Club des CHO, qui  fédère des chiefs happiness officers, un métier qui a émergé ces dernières années pour apporter le bien-être au travail.  


"La productivité va certainement baisser dans les entreprises. Pour autant, c'est une belle opportunité de créer un rapprochement entre collègues. Dans certaines structures, des collaborateurs travaillant dans le même bâtiment depuis des années ne se rencontrent jamais", regrette-t-il. Pour lui, "créer du lien" contribue à installer un climat favorable pour que les salariés prennent "plaisir à travailler". Ce qui, en faisant d'une pierre deux coups, aide à "mieux travailler" et donc à être plus efficace. 

Exemples d'initiatives pour renforcer le team building

Concrètement, comment les managers peuvent-ils s'y prendre pour renforcer la cohésion au sein des équipes, autrement appelée team building ?  Voici quelques exemples soufflés par Olivier Toussaint :


• L'organisation de concours de pronostics. En faisant appel aux services de start up comme Mon Petit Gazon qui lance son concours Mon Petit Prono (voir plus bas), vous pouvez oublier les feuilles et les crayons pour tracer vos grilles à la main. Chaque salarié peut rentrer lui-même ses pronostics sur une plateforme créée pour votre entreprise. Le classement et les résultats actualisés en temps réel est également accessible à chacun.  Celui dont les pronostics se rapprochent le plus du résultat final, gagne le plus de points. Libre au manager de prévoir des lots et/ou des gages. Pourquoi pas, parmi tant d'autres exemples, offrir un jour de congé au vainqueur et charger le perdant d'offrir l'apéritif. 


•  Retransmettre les matchs au bureau. Pour que la liesse (ou la déception) des supporters ne dérange pas tout le monde, évitez d'installer des télévisions au milieu d'un open space. Placez-les plutôt dans des salles de pause. Une salle de conférence  peut aussi être dédiée aux retransmissions des matchs sur grand écran avec un vidéo-projecteur. 

 

• Privatiser des bars. Que se soit pour le plaisir de visionner les matches entre collègues, une bière à la main, ou parce qu'il n'y a pas d'endroit approprié dans votre entreprise pour installer un écran.  


Mettre en place des équipes de supporters. Cela peut aller de pair avec l'achat de maillots et, encore une fois, des récompenses ou des gages pour ceux qui ont supporté la bonne ou la mauvaise équipe.  


La thématique semble tellement porteuse que des sociétés spécialisées dans l'organisation d’événements d'entreprise, à l'instar de Capdel.fr ou Conventionsetseminaires.fr, proposent même des séminaires "spécial Coupe du monde". Au programme : construction de baby-foot, tournoi par équipes, tir au but,  baby-foot humain ou encore jeux vidéo de football. 

Le team building permet aussi de renforcer la marque employeurOlivier Toussaint, co-fondateur du Club des CHO

Attention toutefois à ne pas importuner ceux qui ne sont pas du tout passionnés par la Coupe du monde. "Les managers doivent penser à eux et rappeler aux collaborateurs que cet événement sera sans doute fou et inoubliable mais qu'il faut respecter ceux qui ne s'y intéressent pas, ne pas le leur faire subir ni même le leur faire détester encore davantage", recommande Olivier Toussaint. Car le but de ces initiatives reste de fédérer les équipes. 


"Au-delà, pour les grands groupes, c'est aussi l'opportunité de renforcer la marque employeur, en développant le sentiment d'appartenance à l'entreprise pour la rendre attractive". Celui-ci ne serait d'ailleurs pas étonné de voir se multiplier  sur LinkedIn des vidéos de communication corporate montrant les équipes qui fraternisent autour du football pendant la Coupe du monde. On prend les paris ?


---

Et pour savoir si vous êtes meilleur(e) que Christian Jeanpierre, Patrick Chêne, Pascal Dupraz, Denis Brogniart et toute l'équipe TF1/LCI, rejoignez gratuitement la Ligue TF1 de Mon Petit Prono grâce au mot de passe KAL1YSWK

Plus d'articles

Lire et commenter