France-Jamaïque : les Bleus font le plein de confiance avant le Brésil

France-Jamaïque : les Bleus font le plein de confiance avant le Brésil

FOOTBALL – Au terme d'un match à sens unique, la France a atomisé la Jamaïque (8-0), dimanche à Lille, pour son troisième et dernier match de préparation en vue de la Coupe du monde. De (très) bon augure avant le début des choses sérieuses, le 15 juin contre le Honduras.

C'était la grande répétition avant le départ vers le Brésil et sa Coupe du monde. Ce dernier match de préparation des Bleus, dimanche soir à Lille contre la Jamaïque, devait fournir des enseignements. Emplir les Tricolores de certitudes et chasser leurs doutes.

A la vue du jeu produit et du résultat final (8-0), on peut au moins affirmer une chose : même sans Ribéry, la vie peut être belle sur le front de l'attaque française. Placé sur le côté gauche, à la place du Munichois, Benzema a brillé, signant deux réalisations (38e, 63e) et une passe décisive.

Pour ne rien gâcher, la communication avec Giroud, situé dans l'axe, a fonctionné à merveille. Le joueur d'Arsenal y est allé lui aussi de son petit but (53e), histoire de ne pas faire de jaloux. Et la deuxième lame, symbolisée notamment par l'entrée en jeu du jeune Griezemann (71e), auteur d'un doublé (77e, 88e), a continué à pilonner la pauvre défense adverse.

 

Le milieu de terrain, lui aussi, a séduit. Par sa capacité à joueur court à et à se projeter devant. Par sa faculté à marquer aussi. Matuidi à inscrit un doublé (20e, 66e), tandis que Cabaye a allumé la première mèche, en début de match, du feu d'artifices offensif (17e).

Les esprits chagrins, parce qu'il y en aura toujours, pointeront du doigt la faiblesse de l'adversaire (81e au classement Fifa, dernière participation à un Mondial qui remonte à 1998) ; les optimistes, eux, verront le signe d'une équipe bien dans ses baskets, qui monte en puissance.

''Rester en éveil''

''Jusqu'à maintenant, [la Jamaïque] n'avait pas pris beaucoup de buts'', a tenu à rappeler le sélectionneur Didier Deschamps après la rencontre. Contre la Suisse (futurs adversaires des Bleus au Mondial, rappelons-le) par exemple, ''les Reggea Boyz'' n'en avaient effectivement encaissé qu'un seul, le 30 mai dernier.

Bref, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes avant de prendre l'avion pour le Brésil. Deschamps, entre deux compliments, a toutefois tenu à avertir ses troupes : ''Dommage que les Jamaïcains n'aient pas proposé plus d'opposition, ça nous aurait permis de rester en éveil.'' Il ne faudrait pas, en effet, que les Bleus s'endorment sur leurs lauriers.

Revivez le match dans les conditions du direct >>>>>   ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.